Jeep Élite : Wembanyama (Nanterre) remporte le trophée de meilleur espoir

Ce n'est que le début de sa jeune carrière et pourtant Victor Wembanyama commence déjà à collectionne les trophées. Le tout jeune espoir de Nanterre 92 n'a qu'une saison professionnelle dans les jambes et il vient d'être élu meilleur jeune de la saison en Jeep Élite. Dans une catégorie récompensant le meilleur joueur né à partir de 2001, le Nanterrien a écrasé la concurrence et remporté le trophée alors qu'il est né en 2004. Il est d'ailleurs auréolé du titre de meilleur contreur de la Ligue avec une moyenne de 1,9 contre par match en seulement 17 minutes, une statistique logique au vu de son envergure de 2,31 mètres et sa taille de 2,19 mètres. Cet intérieur n'aura eu besoin que de 18 matchs pour s'emparer de ce trophée avec de très bonnes statistiques pour un rookie : 6,8 points de moyenne avec un joli 36% à 3 points. Il a également été vital pour son équipe avec ses 4,7 rebonds par match, et a établi quelques records en carrière avec 14 points ou encore 10 rebonds et même jusqu’à 5 contres dans un match.


Continuer l’apprentissage en France avant la NBA


Le jeune Français s'est même payé le luxe de disputer des matchs avec l'équipe professionnelle de Nanterre tout en jouant quelques rencontres avec le Centre fédéral de basket qui regroupe les meilleurs espoirs français. Il devance trois autres joueurs dans cette catégorie qui sont d'ailleurs tous des meneurs de jeu, Mathieu Gauzin (Châlons-Reims, 20 ans, 7,1 points, 2,7 passes), Matthew Strazel (ASVEL, 18 ans, 5,7 points, 2,2 passes) et Hugo Benitez (Bourg-en-Bresse, 20 ans, 4,4 points, 3 passes). Le natif du Chesnay pourrait d'ailleurs remporter encore deux fois ce trophée pendant les deux prochaines années avant de se présenter à la Draft NBA 2023. Il sera alors âgé de 19 ans et sera éligible pour la sélection la plus prestigieuse du basket mondial, une draft où il est d'ailleurs attendu comme le numéro 1 devant les nombreux talents américains et internationaux.

>