Jeep Elite : L'ASVEL perd son premier match, Boulogne-Levallois renoue avec le succès, Monaco enchaîne

Après quatorze victoires en quatorze journées, l'ASVEL est tombée. L'histoire était pourtant belle. Avec une quinzième victoire de rang lundi soir au Mans à la veille du réveillon de Noël lui permettant de poursuivre son incroyable série de succès, le leader toujours invaincu allait battre le record du club et marquer encore un peu plus sa domination sur la Jeep Elite. Certes, cette équipe du Mans métamorphosée (cinq victoires en cinq matchs) depuis l'arrivée aux commandes de l'équipe d'Eric Delord constituait un adversaire plus dangereux qu'il y a quelques mois. Mais pas au point pour l'ancien champion de France, dont la dernière défaite en championnat remontait à janvier dernier, de croquer cette équipe villeurbannaise que tout le monde voyait passer l'année sans la moindre défaite. C'était oublier que dans toute histoire, il y a un méchant. Un méchant plus cruel encore quand il évoluait encore il y a peu sous les couleurs d'en face. Alors Cliff Alexander (20 points, et 54 au total pour le trio composé d'Alexander, Emegano et Eito), passé de l'ASVEL au MSB à l'intersaison, s'est chargé de jouer les bourreaux du premier du championnat et montré la voie pendant trois quarts-temps à ces Manceaux déjà devant à la pause (37-33) et auteurs à l'arrivée à Antarès de l'exploit du début de saison avec cette victoire (85-74) face aux protégés de Tony Parker qui permet à Monaco et Norris Cole (22 points, 3 passes), en enchaînant une huitième victoire, face à Bourg-en-Bresse (94-89) de revenir à une victoire des Rhodaniens et de terminer l'année 2019 sans la moindre défaite dans leur salle. Et tandis que cette ASVEL que l'on imaginait intouchable a fini par baisser les armes, Boulogne-Levallois, qui donnait l'impression de s'enfoncer inexorablement après une entame pourtant phénoménale, a, lui, stoppé l'hémorragie et retrouvé le goût de la victoire (80-70, 11 points, 3 passes, 6 interceptions pour Briante Weber) au Sportica devant une équipe de Gravelines-Dunkerque battue pour la septième fois de suite. Une réaction qui permet aux Metropolitans 92 de rester intercalés entre Dijon (3eme) et Cholet (5).

Le carton de la soirée pour l'Orléanais Halilovic





La JDA, portée notamment par Richard Solomon (double-double 13 points - 10 rebonds), a humilié Pau-Lacq-Orthez (+39, 96-57) chez elle et aligné une cinquième victoire de rang. Uniquement battus au Mans depuis le début du mois de décembre, les Vendéens ont eux enregistré un quatrième succès sur leurs cinq derniers matchs en allant couper Nanterre dans son élan (101-86) grâce notamment à Michael Stockton (18 points, 8 passes) alors que les Franciliens venaient d'enchaîner trois succès consécutifs et cinq sur leurs six dernières sorties. Un coup d'arrêt pour le club des Hauts-de-Seine, mais pas pour Chalon-sur-Saône vainqueur à domicile de Roanne sur le fil (85-84, 21 points pour Johnson) ni pour Châlons-Reims et un Jimmy Baron exceptionnel à longue distance (7 sur 7 et 22 points), qui ont enchaîné face au Portel (97-87), qui ne compte toujours que des défaites en déplacement, une deuxième victoire d'affilée après leur exploit de la journée précédente à Strasbourg, et ce malgré les 36 points de D'Angelo Harrison.



La SIG comptait bien se reprendre à Limoges lundi soir. Au lieu de cela, Vincent Collet et ses hommes se sont de nouveau inclinés lourdement (77-61), face à des Limougeauds irrésistibles en seconde mi-temps. Irrésistible, Miralem Halilovic l'a été jusqu'à la toute dernière seconde de la prolongation qui a vu Orléans finir par distancer (97-93) un Boulazac très accrocheur.  Le Bosnien, homme de la soirée, a réussi un véritable carton (38 points, 14 rebonds, 1 contre, 46 d'évaluation). Mais son coéquipier Brandon Jefferson, avec 32 points (29 d'évaluation) n'a pas été en reste.

BASKET - JEEP ELITE / 15EME JOURNEE
Lundi 23 décembre 2019
Boulazac - Orléans : 93-97
Chalon-sur-Saône - Roanne : 85-84
Châlons-Reims - Le Portel : 97-87
Dijon - Pau-Lacq-Orthez : 96-57
Gravelines-Dunkerque - Boulogne-Levallois : 70-80
Le Mans - ASVEL : 85-74
Limoges - Strasbourg : 77-61
Nanterre - Cholet : 86-101
Monaco - Bourg-en-Bresse : 94-89