Jeep Elite (J8) : L'ASVEL en démonstration face à Monaco



Avant de se retrouver en Euroligue l'an prochain, l'ASVEL et Monaco se sont affrontés ce samedi à l'Astroballe en Jeep Elite. Et ce choc au sommet a tourné en faveur de la formation la plus expérimentée sur la scène continentale. Après une première période équilibrée, les joueurs de T.J. Parker ont pris le large pour s'imposer de plus de vingt points (92-68). Dans les rangs rhodaniens, l'axe Thomas Heurtel - Moustapha Fall s'est particulièrement illustré. Le meneur a inscrit 25 points et délivré six passes décisives quand l'intérieur a réalisé un solide double-double (27 points, 10 rebonds). L'apport défensif de ce dernier, 3 contres, a aussi fait la différence. Dans les rangs monégasques, la paire Rob Gray (18 points)-Mathias Lessort (14 points) n'a pas réussi à rivaliser.



Un 15-5 entre la fin du deuxième et le début du troisième quart-temps a tout changé. C'est à ce moment-là que l'ASVEL a entamé sa montée en puissance pour rapidement prendre plus de dix points d'avance et accroître son avance presque jusqu'au buzzer. Avant ces quelques minutes où le match a basculé, Monaco assumait son statut de leader de la Jeep Elite en rivalisant avec les Villeurbannais mais sans jamais prendre plus de cinq points d'avance. Désormais, cette position en tête du classement est menacée. Invaincue depuis presque deux mois, la Roca Team vient de s'incliner deux fois d'affilée. Une mauvaise série qui permet à Dijon mais surtout à l'ASVEL qui monte en puissance de réduire l'écart. Le course au titre, dont tous les critères ne sont pas encore connus, s'annonce riche en suspense et indécise entre les deux formations qui représenteront bientôt l'Hexagone dans la plus prestigieuse compétition européenne.

>