Elite - Roanne : Justin Carter prend la porte

Sans grande surprise, Justin Carter (ici sous le maillot de Galatasaray) n'est plus un joueur de la Chorale de Roanne. L'ailier américain de 32 ans a vu son contrat être rompu par le club de la Loire ce lundi, suite à son coup de poing envers Cheikh Mbodj le 30 novembre dernier lors du match Roanne - Pau-Lacq-Orthez. Le joueur avait été suspendu dix matchs pour cet acte de violence, et ne devait pas rejouer avant le 11 février et un déplacement à Boulazac. Mbodj, victime d'une fracture de la pommette et de la mâchoire, avait également porté plainte contre l'Américain.

Carter, un globe-trotter


Dès l'annonce de la sanction par la Commission de discipline, la Chorale de Roanne avait fait savoir qu'elle recevrait Justin Carter « afin d’évoquer les conséquences de cette sanction pour le club et pour le joueur. » La conséquence est finalement assez logique : Carter, qui tournait à 12,2 points et 4,5 rebonds depuis le début de saison, ne portera plus le maillot roannais. Le club s'est mis en quête d'un remplaçant, alors que Carter va devoir trouver un nouveau point de chute, lui qui est passé par la Slovaquie, la Turquie, la Chine, la Russie, Israël, le Kazakhstan et Dubai avant de venir en Jeep Elite.