Betclic Elite (J1) : Le Portel assure à domicile, Fos-sur-Mer et Paris battus pour leurs débuts

Si Monaco et l’ASVEL ont lancé avec succès la saison européenne, le basketball français a tapé les trois coups ce vendredi. Rebaptisé Betclic Elite, le championnat de France a démarré par la très nette victoire de Châlons-Reims sur le parquet du champion de Pro B la saison passée, Fos-sur-Mer. Les Provençaux ont démarré la rencontre de la pire manière possible. N’inscrivant que dix points en dix minutes, les coéquipiers de Lasan Kromah (12 points, 5 passes) ont subi les vagues champenoises pour un retard de 17 points dès la fin du premier quart-temps. Remis de leurs émotions, les joueurs de Fos-sur-Mer ont tenu tête à leurs adversaires jusqu’à la pause. Toutefois, le trio composé de Scottie Reynolds (16 points), Mike Henry (16 points) et Gani Lawal (16 points) a eu raison de la résistance provençale pour un succès de 30 points de Châlons-Reims (58-88).

Le Portel est venu à bout d’Orléans


Le Portel, quant à lui, a assuré sur son parquet à l’occasion de la réception d’Orléans. Et ce malgré un premier quart-temps loin d’être évident et conclu avec une marge de deux points pour le club du Loiret. Si les coéquipiers de Chris Warren (24 points) ont continué de faire la course en tête dans les dix minutes suivantes, les Nordistes ont su inverser la tendance pour compter sept longueurs d’avance à la pause. Le chassé-croisé s’est maintenu au retour sur le parquet, avec l’OLB qui a signé un 10-0 pour repasser devant d’une longueur à l’orée du dernier quart-temps. Toutefois, emmené par Sheldon Mac (19 points) et Femi Olujobi (18 points), l’ESSM a terminé la rencontre en trombe avec un dernier quart-temps à sens unique. Le Portel s’impose au final de 17 points (89-72).

Dijon a donné une leçon à Paris


Mais un des matchs les plus attendus était sans doute la réception par Dijon de Paris. Le club de la Capitale, pour ses débuts en Betclic Elite, avait fort à faire sur le parquet de l’équipe qui avait conclu la dernière saison régulière en tête. Mais ce sont bien les coéquipiers de Ryan Boatright (18 points) et Juhann Begarin (10 points) qui ont pris la rencontre par le bon bout avec jusqu’à sept points d’avance dans le premier quart-temps. Si la JDA a un temps repris l’avantage avant la pause, ce sont bien les Parisiens qui ont retrouvé leur vestiaire avec deux petits points d’avance. Ce n’est qu’en toute fin de troisième quart-temps que les coéquipiers de l’inévitable David Holston (31 points) ont repris les commandes avant de s’envoler dans les dix dernières minutes. Dijon s’impose au final de 16 points (94-78) face à des Parisiens qui débutent leur apprentissage du plus haut niveau.

BASKET - BETCLIC ELITE / 1ERE JOURNEE
Vendredi 1er octobre 2021
Fos-sur-Mer - Châlons-Reims : 58-88
Le Portel - Orléans : 89-72
Dijon - Paris : 94-78

Samedi 2 octobre 2021
17h00 : Nanterre - Limoges
20h00 : Le Mans - Boulogne-Levallois
20h00 : Pau-Lacq-Orthez - Bourg-en-Bresse
20h00 : Roanne - Monaco
20h00 : Strasbourg - Cholet

Dimanche 3 octobre 2021
17h00 : ASVEL - Gravelines-Dunkerque

>