Betclic Elite (J1) : Bons débuts pour Monaco et Le Mans, moins pour Limoges, Pau-Lacq-Orthez et Strasbourg

Après l’Euroligue, c’est en Betclic Elite que Monaco n’a pas manqué ses débuts. En déplacement sur le parquet de Roanne, la « Roca Team » a lancé sa saison hexagonale par un court succès. Une rencontre que les coéquipiers de Rob Gray (21 points) ont très bien démarré, avec un 10-0 en toute fin de premier quart-temps pour creuser l’écart. Mais, même menée de 18 longueurs dans le deuxième quart-temps, la Chorale s’est accrochée pour revenir à seulement six points à la pause. Les coéquipiers de Loren Jackson (15 points, 5 rebonds, 10 passes) et Johnny Berhanemeskel (15 points) ont su résister au retour sur le parquet, restant sous les six points tout au long du troisième quart-temps. Passés devant à l’entame des dix dernières minutes, les joueurs de Roanne n’ont toutefois pas su garder la main et s’inclinent au final de cinq points (75-80). Le Mans, de son côté, a très nettement pris l’avantage sur Boulogne-Levallois. Le MSB a démarré tambour battant avec jusqu’à douze points d’avance dès le premier quart-temps mais les Franciliens, emmenés par Will Cumming (17 points, 6 passes) et Vincent Huntenr (17 points) ont su revenir à quatre longueurs avant de tenir tête aux Sarthois jusqu’à la mi-temps. C’est au retour sur le parquet d’Antarès que les coéquipiers de Scott Bamforth (18 points, 5 rebonds, 8 passes) ont apposé leur marque sur le match. Multipliant les séries, avec notamment un 12-0 et un 13-0, Le Mans a pris 24 points d’avance à dix minutes du terme de la rencontre. Un matelas qui a été à peine griffé en fin de match pour un succès de 18 points du MSB (83-65).

Courts succès pour Nanterre et Cholet, Pau-Lacq-Orthez surpris à domicile


Du côté de Nanterre, la tension a été présente jusque dans les derniers instants lors de la réception de Limoges. Les Franciliens ont su effacer un départ timoré avec un 12-0 pour passer devant au terme du premier quart-temps. Les deux équipes se sont ensuite neutralisées jusqu’à la pause mais le CSP, emmené par Nicolas Lang (27 points) et Demonte Harper (22 points), a pris l’avantage au retour des vestiaires. Un ascendant qui a tenu jusque dans les cinq dernières secondes avec un « and on » de Nick Johnson (27 points, 8 passes), qui offre la victoire d’un point à Nanterre (88-87). Un point, c’est également ce qui a séparé Strasbourg de Cholet. Menés d’entrée, les Choletais ont relevé la tête en fin de premier quart-temps, conclu avec cinq points d’avance. Les coéquipiers de Yoan Makoundou (19 points, 10 rebonds) ont fait la course en tête pendant l’essentiel de la rencontre mais, en toute fin de match, Strasbourg a su faire son retour. Mais les coéquipiers de Ike Udanoh (18 points, 12 rebonds) n’ont pas eu le dernier mot sur leur parquet. Cholet arrache une victoire par la plus petite de marges (73-74) loin de ses bases. Après un changement de propriétaire, Pau-Lacq-Orthez n’a pas démarré sa saison de la meilleure des manières. L’Elan Béarnais a chuté sur son parquet face à Bourg-en-Bresse. Une rencontre accrochée d’entrée avant de voir la JL Bourg, portée par Eric Mika (21 points) s’envoler en début de deuxième quart-temps pour compter jusqu’à quatorze points d’avance. Les Palois ont recollé juste avant la mi-temps pour repasser devant en fin de troisième quart-temps. Toutefois, les coéquipiers de Brandon Jefferson (22 points) ont cédé dans les dix dernières minutes pour un revers de huit points (71-79).

BASKET - BETCLIC ELITE / 1ERE JOURNEE
Vendredi 1er octobre 2021
Fos-sur-Mer - Châlons-Reims : 58-88
Le Portel - Orléans : 89-72
Dijon - Paris : 94-78

Samedi 2 octobre 2021
Nanterre - Limoges : 88-87
Le Mans - Boulogne-Levallois : 83-65
Pau-Lacq-Orthez - Bourg-en-Bresse : 71-79
Roanne - Monaco : 75-80
Strasbourg - Cholet : 73-74

Dimanche 3 octobre 2021
17h00 : ASVEL - Gravelines-Dunkerque

>