ASVEL : Le projet d'Arena se poursuit mais évolue un peu

Le 16 décembre dernier, le conseil de la Métropole de Lyon voyait en faveur de la construction d’une Arena à côté du Groupama Stadium à Décines, qui pourrait notamment accueillir les matchs de l’ASVEL en Euroligue. Ce lundi, neuf mois plus tard, ce même conseil a voté favorablement pour la mise en compatibilité du PLU (plan local d’urbanisme) permettant la poursuite du projet privé de la salle Arena. C’est l’Olympique Lyonnais qui l’a annoncé peu après midi dans un communiqué. « Grâce à cette nouvelle étape, l’ancienne friche industrielle dépolluée pourra être reconvertie dans un lieu multifonctionnel accueillant culture, sport, eSport, grands événements et matchs de l’équipe de basket de l’ASVEL en Euroligue. La salle Arena pourra accueillir jusqu’à 16 000 personnes, pour une livraison envisagée sur le site d’OL Vallée pour fin 2023 », écrit le club présidé par Jean-Michel Aulas, qui détient un peu plus de 30% des parts de l’ASVEL.


Quelques modifications par rapport au projet de départ


Par rapport au projet présenté fin 2020, des modifications ont été entreprises, selon le communiqué de l'OL : « Conscient des enjeux d’aujourd’hui, mais aussi de demain, en lien avec la métropole de Lyon, l’OL a largement fait évoluer ce projet. L’emprise au sol du bâtiment a notamment été réduite de 11 %, tandis que les espaces de pleine terre représenteront 30 % de la parcelle, soit une augmentation de + de 50 % par rapport au projet initial. De même, le toit de l’Arena devrait être composé d’une surface végétalisée, ainsi que de panneaux photovoltaïques. » L’Arena, qui permettra à l'ASVEL de répondre au cahier des charges de l'Euroligue (elle restera à l'Astroballe pour les matchs de Betlic Elite) pourra accueillir jusqu’à 16 000 personnes sur quatre niveaux et sera financée intégralement par OL Groupe (100 millions d'euros environ). 80 à 120 manifestations seront programmées chaque année, en majorité des concerts. Il n’y a plus qu’à lancer les travaux désormais !

>