ASVEL : Kahudi manquera la phase finale

Coup dur pour l'ASVEL à l'aube de la phase finale de Jeep Elite. Déjà certains de disputer les quarts de finale, les Villeurbannais devront se passer de Charles Kahudi, qui manquera également le Final Four si son équipe, tenante du titre, parvient à se qualifier de nouveau pour cette finale à quatre, qui se déroulera à la Kinderarena de Rouen du 24 au 26 juin prochain. L'ailier international français (34 ans, 1,99 m) est rentré blessé de Roanne mardi dernier après la nouvelle victoire de l'ASVEL, sur le parquet de la Chorale (89-75). Touché aux adducteurs, Kahudi sera privé de toute la phase finale. Sa blessure oblige en effet le champion d'Europe avec les Bleus en 2013 à mettre un terme à sa saison. Une bien mauvaise nouvelle pour TJ Parker et les siens, sachant que "L'Homme" tournait à 6,3 points et 2,3 rebonds de moyenne dans la rotation des champions de France cette saison. C'est donc sans l'un de ses meilleurs éléments en défense, pour ne pas dire son meilleur défenseur, que l'ASVEL devra composer non seulement pour le choc de vendredi soir sur le Rocher face au troisième Monaco, mais aussi, et surtout, pour cette phase finale qui aura bien lieu alors que le syndicat des joueurs avait appelé à la boycotter il y a cinq jours.

Noua devrait pouvoir jouer contre Le Mans


Face aux Monégasques, pour ce match qui permettra de connaître la composition des quatre quarts de finale - le dauphin de Dijon à l'issue de la saison régulière (le résultat de l'ASVEL vendredi n'y changera rien) connaît déjà son adversaire, Le Mans - les protégés de Tony Parker se présenteront également sans Amine Noua. Comme Kahudi, l'ailier fort villeurbannais a payé au prix fort le déplacement du début de semaine à Roanne. Contrairement à son coéquipier, la blessure, à un pied, de celui qui fait partie des meilleurs marqueurs de l'ASVEL cette saison, avec 11 points de moyenne, devrait toutefois retrouver rapidement les parquets. Si son absence d'une semaine uniquement se confirme, le joueur qui n'a connu que l'ASVEL depuis ses débuts devrait même pouvoir être de la partie pour le quart de finale. Le timing s'annonce très serré, mais c'est jouable. Cela ne consolera pas pour autant notre unique représentant en Euroligue cette saison d'avoir perdu Kahudi pour toute la phase finale.

>