Wilfried Zaha cité dans une affaire d’escroquerie

Savoir bien s'entourer est capital dans la carrière d'un footballeur. Wilfried Zaha est peut-être en train de l'apprendre à ses dépens. Le quotidien anglais The Sun révèle que le nom de l'attaquant de Crystal Palace a été cité dans une affaire d'escroquerie. Tout est parti de la société immobilière ZO Properties fondée par l'international ivoirien avec un associé. Problème : ce dernier aurait sous-loué illégalement des appartements à Londres, en percevant des loyers sans les reverser par la suite aux propriétaires. Les loyers en question auraient fini dans la poche dudit associé, qui se serait depuis évanoui dans la nature.

 

20.000 livres détournés

 

Auteur de quatre buts en Premier League cette saison sous les couleurs des Eagles, Zaha aurait dit ne pas être au courant des agissements délictueux de son associé, qui porteraient sur un total de 20.000 livres (un peu plus de 23.000 euros). « ZO a tout notre argent et les propriétaires de l'appartement m'ont dit que l'argent ne leur avait pas été transféré, a indiqué une des victimes de l'escroquerie, cité par des médias anglais. Je ne peux pas dormir. Nous ne savons pas vers qui nous tourner. » En attendant, c'est aussi Wilfried Zaha qui risque d'avoir du mal à trouver le sommeil.


>