United éliminé sans gloire

C’est peu dire que l’état de grâce d’Ole Gunnar Solskajer est fini. Manchester United a certes éjecté le PSG de la Ligue des champions il y a 10 jours, au terme d’une victoire miraculeuse au Parc des Princes en huitièmes de finale retour (3-1). Mais, depuis, les Red Devils sont tombés contre Arsenal (2-0), laissant la 4e place de Premier League aux Gunners, et ont même été éliminés des quarts de finale de la FA Cup, ce samedi, à Wolverhampton (1-2).

Après la qualification renversante des Citizens face à Swansea (2-3), on attendait pourtant MU au rendez-vous du dernier carré. Paul Pogba et ses coéquipiers n’ont jamais justifié leur statut. Anthony Martial et Jesse Lingard, de retour dans le onze, ont été incapables de créer des différences face à des Wolves bien organisés. Consciente de la faiblesse collective adverse, la formation de Santo Espirito a progressivement pris confiance et a largement dominé les débats au retour des vestiaires, avant d'être récompensée par des buts signés Raul Jimenez (70e) et Diogo Jota (76e).

Sur les deux réalisations des pensionnaires du Molineux Stadium, c’est Victor Lindelöf qui faisait preuve de passivité. Le stoppeur suédois était décidément dépassé puisque, dans la foulée, il réalisait un tacle horrible sur Diogo Jota (82e). M. Atkinson brandissait directement son carton rouge, avant de lui donner uniquement un avertissement sous les conseils (étranges) de la VAR. United a à peine poussé en fin de match et un but de Marcus Rashford dans le temps additionnel (95e) n’a cette fois-ci rien changé…