Rashford victime de racisme

Reuters

Ça devient vraiment préoccupant. Un nouvel incident à caractère raciste est venu émailler un match de Premier League cette saison. A l’issue de la rencontre opposant Manchester United et Crystal Palace (1-2), samedi à Old Trafford, pour le compte de la 3e journée de championnat, Marcus Rashford a subi les foudres des réseaux sociaux. Pire, le jeune international anglais a été la cible d’insultes racistes. La raison ? Un penalty manqué.

C

 

Alors que les Red Devils poussaient en seconde période pour recoller au tableau d’affichage, suite à l’ouverture du score de l’ex-Marseillais Jordan Ayew (0-1, 32e), Rashford a manqué un penalty, expédiant son tir sur le poteau (69e). Et malgré l’égalisation tardive de Daniel James (1-1, 89e), les Eagles ont fini par s’imposer en toute fin de partie grâce à une réalisation de Patrick van Aanholt (1-2, 90e+3).

C’est déjà le quatrième cas de racisme recensé depuis l’ouverture de l'exercice 2019-2020 en Angleterre. Avant l’attaquant des Diables Rouges, Tammy Abraham, le jeune buteur de Chelsea, a lui aussi été pris à partie après son tir au but manqué lors de la Supercoupe d'Europe contre Liverpool. Même chose pour Yakou Meité, le Franco-ivoirien de Reading (D2), qui a eu le malheur de manquer un penalty contre Cardiff, et enfin plus récemment le Français Paul Pogba, là encore pour une histoire de penalty raté.

"On a parlé de ça avant le week-end. Il faut que ça s’arrête. J’en perds mes mots. On continue toutes ces campagnes contre le racisme, et ils continuent de se cacher derrière de fausses identités. C’est juste fou de parler encore de ça en 2019", a réagi an conférence de presse le manager de Manchester United, Ole Gunnar Solskjaer. Il devient désormais impossible d’ignorer le problème. La FA doit agir, et vite !