Premier League : Quand Hugo Lloris débutait à Tottenham

Hugo Lloris est un des rares Français qui porte le brassard de capitaine dans un grand club étranger. Mais avant de s'imposer comme le leader de Tottenham, l'international français a dû faire face à une énorme concurrence. Acheté pour 10 millions à Lyon à la fin du mois d'août 2012, celui qui avait alors 25 ans n'a pas tout de suite été titulaire en Angleterre. Alors qu'il venait de garder le but des Bleus à l'Euro 2012 juste après avoir gagné le premier titre de sa carrière, une Coupe de France, le gardien semblait s'avancer avec certaines certitudes. Mais dans un groupe qui avait quatre gardiens de grande qualité, André Villas-Boas n'a pas voulu précipiter la transition. C'est donc sur le banc que Lloris a commencé son expérience anglaise. Une situation qui n'avait pas été comprise par un autre portier du groupe, Heurelho Gomes. « Lloris à son arrivée ? Je n’ai pas compris au départ. Le gardien de la sélection française arrive et il ne joue pas. J’ai été surpris par le comportement de Tottenham », a expliqué le Brésilien à Sambafoot il y a quelques années.

Il faut dire que Brad Friedel grâce à ses 310 apparitions consécutives en Premier League a temporairement gardé les faveurs du coach. « Évidemment, la concurrence augmente avec l’arrivée de Lloris, mais cette place de titulaire est la sienne, et cela continuera comme ça. » annonçait même AVB après un match contre Norwich. Une situation incompréhensible alors qu'Hugo Lloris est déjà considéré comme un des meilleurs gardiens d'Europe. Faute de championnat d'Angleterre, c'est d'ailleurs sur la scène continentale que le portier a fait ses premiers pas avec Tottenham. Une rencontre contre la Lazio Rome achevée sans encaisser le moindre but (0-0). Le tournant était tout proche.

 

Hugo Lloris a rapidement été en course pour le trophée de joueur du mois


Le 7 octobre 2012, Hugo Lloris a enfin été titulaire en Premier League. Et il est parvenu à s'illustrer en gardant sa cage inviolée dans une victoire sur Aston Villa (2-0). Pas suffisant pour convaincre André Villas-Boas de miser sur lui définitivement. Le joueur formé à l'OGC Nice a eu besoin de s'installer quatre fois de plus sur le banc londonien avant d'être promu dans le but de Tottenham. C'est avec un derby contre Arsenal qu'il a réellement lancé son mandat anglais. Un match difficile pour lui. Tottenham s'est incliné 5-2 dans un match où Olivier Giroud a notamment marqué. Malgré le résultat, c'est bien le capitaine de l'équipe de France le nouveau numéro 1 des Lilywhites. Une nomination rapidement assumée.

En décembre, il n'a encaissé que trois buts en six matchs et a été nommé pour le prix du meilleur joueur du mois. Si le trophée est finalement revenu à Robin Van Persie, le rookie français est parvenu à ramener sa formation dans le top 4. L'alternance des gardiens l'a privé de Ligue Europa, mais ses performances en championnat ont rapidement séduit. Celui qui faisait l'objet de rumeurs de transfert prématuré à l'automne a finalement disputé 33 matchs toutes compétitions confondues pour sa première saison dans le nord de Londres. En n'encaissant que 34 buts et réalisant onze cleen-sheet, il s'est révélé comme la future pierre angulaire du projet de Tottenham. Un projet dans lequel il a progressé jusqu'à jouer une finale de Ligue des Champions avec le brassard de capitaine. Une rareté pour un joueur français...
 

Lloris revient sur sa convalescence :