Premier League (J9) : Mount porte Chelsea qui humilie Norwich

Leader du championnat anglais, Chelsea a conforté ce samedi sa place en prenant le meilleur sur Norwich City. Et les Blues l’ont fait avec panache. Contre des promus trop fébriles, ils se sont montrés irrésistibles et ont signé leur succès le plus large de l’ère Tuchel. Un 7-0 limpide qui en disait long sur l’écart de niveau entre les deux formations. Et dire que les champions d’Europe se produisaient sans véritable avant-centre, après avoir perdu Lukaku et Werner sur blessure...

Un match vite plié par les Blues


Au bout de vingt minutes de jeu, il était évident que cette rencontre allait être à sens unique. Mason Mount (8e) et Callum Hudson-Odoi (18e) ont lancé leur équipe sur la bonne voie. Ayant fait le plus dur rapidement, les Londoniens ont ensuite bénéficié des nombreux espaces laissés par leurs opposants dans leur dos. Le festival de buts était alors inévitable.

Reece James portait le score à 3-0 juste avant la pause (42e). Au retour des vestiaires, les locaux auraient pu songer à lever un peu le pied, mais l’occasion était trop belle pour soigner le goal-average. Le défenseur Ben Chilwell apportait sa contribution à cette démonstration de force en marquant à son tour à la 57e. Ça faisait 5-0, puis 6-0 instantanément après que Maximilian Aarons a scoré contre son camp (62e).

Le réveil fulgurant de Mount


La touche finale de ce probant succès de Chelsea a été apportée par Mount. Alors qu’il restait sur cinq mois sans but inscrit avant cette partie, l’ancien de Derby County signait deux autres réalisations en fin de rencontre (85e et 91e) pour s'offrir un triplé. Le premier sur un penalty tiré en deux temps, et le second sur une reprise du plat du pied après un bon débordement de Loftus-Cheek.

Présent dans les tribunes de Stamford Bridge à l’occasion de cette rencontre, le sélectionneur anglais Gareth Southgate n’a pas fait le déplacement pour rien. Il a vu quatre de ses protégés trouver le chemin des filets adverses. Il aurait même pu y en avoir deux autres sur la feuille des buteurs puisque les rentrants Loftus-Cheek et Barkley se sont également signalés en fin de partie sur des frappes dangereuses.

>