Premier League (J36) : Sous l'impulsion de David Silva, Manchester City domine Bournemouth

[EMBED url="https://video-streaming.orange.fr/sports-extreme/le-resume-de-manchester-city-bournemouth-CNT000001rDFsL.html"][/EMBED]

A trois jours de la demi-finale de Coupe d’Angleterre contre Arsenal, Pep Guardiola a choisi de faire tourner. Pour le duel contre Bournemouth en championnat, c’est donc un City largement remanié qui s’est présenté ce mercredi. Cela n’a pas empêché les Eastlands de faire le boulot. Tout s’est joué durant le premier acte, avec deux buts des locaux qui ont rapidement mis fin au suspense. Les Sky Blues l’ont emporté finalement 2-1 et c’était une bonne manière de préparer le duel face aux Gunners.

David Silva soigne sa sortie


Cette victoire des Eastlands porte principalement l’empreinte de David Silva. Celui qui dispute actuellement ses dernières rencontres sous le maillot bleu et ciel s’est encore montré très inspiré et a signé deux gestes décisifs. Il a d’abord transformé un remarquable coup franc de 20 mètres, avec une frappe du gauche en pleine lucarne (6e). Ensuite, il a servi son partenaire Gabriel Jesus pour le but de break. Le Brésilien n’a bien sûr pas manqué l’offrande et a fait la différence d’un tir croisé après avoir effacé avec brio deux Cherries (39e).

 


En seconde période, le rythme de la partie est un peu retombé. Ayant la tête ailleurs, les vice-champions d’Angleterre n’ont pas jugé utile de trop forcer, se contentant de gérer tranquillement leur avantage. Il n’y a eu d’ailleurs qu’une seule alerte sur les buts de Bournemouth, et elle est survenue à six minutes de la fin suite à une frappe plein axe de Phil Foden. Une deuxième période moins aboutie et qui a débouché sur une réduction du score adverse. Mais, celle-ci est arrivée trop tardivement pour pouvoir relancer le suspense. David Brooks a sauvé l’honneur pour les visiteurs à la 88e.

En championnat, Manchester City doit encore affronter Watford et Norwich. Le seul enjeu qui reste pour Bernardo Silva et ses coéquipiers, outre celui qui consiste à bien préparer les échéances en Cup et en Ligue des Champions, c’est de terminer l’exercice avec 80 points ou plus pour la troisième fois d’affilée.