Premier League : Aguero à la rescousse

Manchester City n’était pas loin ce mardi de subir un nouvel accroc dans le championnat anglais. Trois jours après avoir été tenu en échec par Crystal Palace (2-2), les Eastlands avaient toutes les peines du monde pour prendre la mesure de Sheffield United. Peu inspirés offensivement et maladroits, ils ont dû attendre l’entrée en jeu de leur homme providentiel, Sergio Aguero, pour enfin souffler. Cinq minutes après être sorti du banc, l’Argentin a fait la différence en faveur de son équipe.

Le rôle du remplaçant de luxe réussit plutôt bien à El Kun, puisque c’est aussi avec ce statut qu’il a mis le doublé face aux Eagles. Face aux Londoniens, cela n’a pas suffi pour l’emporter. Cette fois, en revanche, la réalisation a été synonyme des trois points. A la 73eme minute, l’international albiceleste a cueilli tranquillement au second poteau un service de Kevin De Bruyne.

Un Manchester City moins flamboyant offensivement


Avant ce tournant, Man City a donc dominé stérilement face aux Blades. Il y a bien eu quelques offensives intéressantes, mais rien de vraiment notable. Durant le premier acte, Raheem Sterling a placé une frappe trop molle (20eme) et sans réel danger, tandis que Gabriel Jesus a raté un pénalty (36eme). Ou, plus précisément, c’est Dean Henderson, le gardien des Blades, qui l’a détourné. En deuxième période, l’international brésilien n’a pas été plus heureux avec une belle tentative gâchée à la 61eme.

A 1-0, City a fait le plus dur. Et, les champions d’Angleterre n’ont pas vraiment jugé utile de faire plus. À l’exception d’un tir de Sterling (85eme), il n’y a plus rien eu à se mettre sous la dent. Les Sky Blues se sont donc contentés d’un but et c’est une première pour eux depuis 11 rencontres (et la défaite contre Manchester United). Il n’y aura cependant personne pour faire la fine bouche. L’essentiel était de renouer avec la victoire pour Mahrez et consorts et l’objectif a été rempli.