Paris suspects sur un carton jaune contre Arsenal, la Fédération saisie

Reuters

"La FA est au courant de cette affaire et est actuellement en train de l'étudier", a-t-elle expliqué dans un communiqué. Une enquête formelle ne semble pas encore ouverte, dans cette histoire révélée par le site web The Athletic. L'identité du joueur et du match concernés n'ont pas été dévoilés. Les bookmakers ont été intrigués par les importantes sommes misées lors d'une rencontre de championnat sur un avertissement à l'encontre d'un Gunner. Arsenal n'a pas souhaité faire de commentaire.

Le développement et l'omniprésence des opérateurs de paris sportifs dans le sport britannique sont une source régulière de soupçons tant tout est matière à miser lors d'un match depuis des années. En 2009, dans son autobiographie, l'ancien attaquant de Southampton Matt Le Tissier avait avoué provoquer volontairement une touche dans les premières secondes d'un match après s'être mis d'accord avec un ami pour qu'il parie sur cet événement. Un coéquipier avait finalement empêché le ballon de sortir et la police avait décidé de ne pas poursuivre l'ancien joueur après ses révélations en raison de l'ancienneté des faits et de l'absence de profit réalisé.

En 2018, Bradley Wood, un défenseur de Lincoln City en League Two (D4), avait été suspendu pour six ans après avoir volontairement pris deux cartons jaunes en Coupe d'Angleterre, ainsi que pour d'autres infractions à la régulation des paris pour les sportifs.


>