Mercato : Newcastle, Mourinho ne l'envisage pas une seconde...

Reuters

C’est une vidéo enregistrée avant la décision de Rafael Benitez de claquer la porte des Magpies: le technicien espagnol, bien que le principal artisan du retour de Newcastle dans l’élite anglaise en 2017, a estimé que le treizième de la dernière saison de Premier League ne lui offrait pas les garanties suffisantes pour aborder avec ambition le prochain exercice du côté de St James’ Park.

De l’ambition, José Mourinho (56 ans) en a revendre, lui dont le nom a sans attendre été cité parmi les prétendants susceptibles de s’installer sur le banc de Newcastle. Mais le « Special One », dont le surnom apparaît de plus en plus en décalage avec une carrière déclinante, marquée par son cuisant échec à la tête de Manchester United, où il a été viré en cours de saison dernière, s’était de manière implicite écarté de cette liste en réaffirmant dans une vidéo, intitulée ‘The Coaches Voice’, son intention de retrouver un top club, capable avant tout de viser la victoire et les titres. Ou la seule motivation, le seul carburant, qui fait avancer le Portugais.

"J’ai besoin d’un projet où je sens que je joue pour gagner"

"La seule chose que je sais, c’est ce que je ne veux pas: c’est assez pathologique dans le sens où je dois jouer pour gagner. Mais, si je ne gagne pas, alors ça devient mon problème et celui des joueurs et du club et de l’institution, mais j’ai besoin d’un projet où je sens que je joue pour gagner", martèle « Le Mou », incurable compétiteur. "Si quelqu’un me donne un magnifique contrat de 10 ans et que l’objectif de l’équipe est de rester dans la première partie de tableau, et que vous finissez septième, huitième ou neuvième, alors c’est parfait, mais ce n’est pas pour moi, prévient-il. C’est ma nature. Mon prochain (but) est de combattre pour la victoire." Pour rappel, Mourinho n’a plus gagné depuis 2017 et la victoire des Red Devils en Ligue Europa.  

Mourinho sur son avenir : "J'en choisirai un"