Mercato : Jadon Sancho bientôt à MU ?

Très impacté financièrement par les effets de la crise sanitaire liée au Covid-19, le Borussia Dortmund pourrait bien toucher le jackpot cet été, en cédant deux de ses meilleurs éléments. Si, officiellement, Erling Haaland n’est pas à vendre, une offre de plus de 150 millions devrait convaincre le club de la Ruhr de céder son prodige norvégien. Et Chelsea aurait récemment accéléré dans ce dossier, alors qu’un autre club anglais pourrait aussi renflouer le BVB.

Déjà approché par Manchester United lors de la dernière intersaison, Jadon Sancho pourrait retrouver son pays et la ville où il a terminé sa formation, puisqu’il a évolué à City avant de rejoindre l’Allemagne en 2017, à l’âge de 17 ans. L’international anglais, retenu dans la liste de Gareth Southgate pour l’Euro, serait déjà tombé d’accord depuis longtemps avec les Red Devils, qui avaient renoncé à débourser 120 millions d’euros pour le recruter l’an dernier.

Un transfert conclu dans les prochains jours ?


Mais le Borussia Dortmund aurait revu ses prétentions à la baisse. D’après Sport1, les discussions ont d’ailleurs récemment repris entre les deux clubs. Et le Times affirme même qu’un accord serait désormais proche. Un transfert de 93 millions d’euros (80 millions de livres) est annoncé, avec plus de 20 millions d’euros de bonus éventuels. La conclusion d’un dossier qui commence à traîner en longueur ? A MU, on souhaite en tout cas boucler ce transfert avant le début de l’Euro, vendredi, alors que le mercato ouvre mercredi soir.

Sur ce qu’il a montré depuis son éclosion au plus haut niveau, ce virevoltant ailier de 21 ans constituerait indéniablement un renfort de choix pour le club mancunien. Meilleur passeur de Bundesliga en 2018-2019, il a été moins prolifique devant le but cette saison (8 buts contre 17 l’an dernier), délivrant tout de même 11 passes décisives. En vue lors du dernier match de préparation des Three Lions face à la Roumanie, Jadon Sancho pourrait aussi se montrer à son avantage lors de l’Euro. D’où l’empressement de Manchester United…

>