Manchester United : Ole Gunnar Solskjaer, la fierté de la Norvège

Reuters

José Mourinho était à peine débarqué que le nom de son successeur était déjà connu. Ole Gunnar Solskjaer, légendaire "Super Sub" de l’équipe de Manchester United, vainqueur de la Ligue des champions face au Bayern Munich en 1999 (2-1), était donc intronisé ce mercredi par le board mancunien. Du côté de la Norvège, les réactions ne se sont pas fait attendre.

Le site Dagsavisen titrait ainsi : "C’est la plus grande nouvelle de tous les temps pour le football norvégien." Énumérant les différentes gloires passées, tel que Tore Andre Flo (Chelsea) ou encore le Lyonnais John Carew, le site s’enorgueillissait sans complexe de voir Solskjaer s'installer à un tel poste.

MU dans le coeur

Pour justifier un peu plus la côte de popularité d’OGS, le site Dagbladet expliquait quant à lui que l'ancien avant-centre représentait tout ce qu’est Manchester United, dans la droite lignée de celui qui avait été son entraîneur, et qui reste la figure emblématique de United, Sir Alex Ferguson. Dagbladet insistait également sur l’homme Solskjaer, une personne "au cœur fidèle, et d’une loyauté totale. Quelqu’un qui comprend et incarne l’esprit du club."

Si Twitter et les réseaux sociaux réagissaient également à la nomination du Norvégien, Erna Solberg tenait pour sa part à adresser ses félicitations à "Baby Face Killer" (autre surnom reçu par OGS lors de son passage Outre-Manche). La Première Ministre se fendait ainsi d’un: "Grand jour pour le football norvégien ! Bonne chance aux manettes des Red Devils." Autant de signes d’encouragement qui ont dû aller droit au cœur de Solskjaer... Tout en lui injectant une petite dose de pression supplémentaire.