Manchester City : Mendy a plaidé non coupable

Panoramic

Le procès de Benjamin Mendy, qui pourrait durer jusqu'au milieu de l'automne, s'est ouvert à Chester ce mercredi matin. Le champion du monde 2018 et défenseur latéral de Manchester City est accusé par 7 femmes de 8 viols, une tentative de viol et une agression sexuelle soit un total de 10 chefs d'infractions sexuelles pour des faits qui se seraient déroulés entre octobre 2018 et août 2021. Vêtu d'un costume-cravate noir, le natif de Longjumeau n'a pris la parole que deux fois face au juge Steven Everett, comme le relate L'Equipe. La première afin de confirmer son identité et la seconde pour plaider "not guilty" (non coupable) concernant la huitième tentative de viol le visant.

La prise de parole du procureur prévue lundi

Révélée le 1er juin dernier, cette accusation n'avait pas été annoncée le 23 mai, date de la dernière audience préparatoire au procès. A l'époque, déjà, Mendy avait plaidé non coupable face à toutes les charges retenues à son encontre. Louis Saha Matturie, co-accusé et possiblement proche de Mendy, a également été vu au tribunal de Chester. Cette première journée, elle, possède un caractère administratif avec notamment la constitution du jury, la définition du nombre de témoins. Des éléments qui devraient permettre d'affiner un peu mieux la durée du procès alors que le procureur prendra la parole à partir du lundi 15 août. D'après certains avocats spécialisés, comme indiqué par RMC Sport, Mendy risque entre 5 et 20 ans de prison.

Par ailleurs, RMC Sport indique que plusieurs joueurs passés ou évoluant encore à Manchester City comme Raheem Sterling (qui a rejoint Chelsea cet été), Jack Grealish, Riyad Mahrez ou encore John Stones pourraient être auditionnés pendant le procès du latéral.

 


>