Liverpool : Henderson pisté par le PSG ?

Reuters

Une nouvelle bonne affaire pour le Paris Saint-Germain ? D'après The Athletic et le Daily Mail, Jordan Henderson pourrait quitter Liverpool cet été... et le club parisien surveillerait la situation de près. Alors qu'il est sous contrat jusqu'en 2023 avec les Reds et que les négociations pour une prolongation seraient actuellement au point mort, le cas du milieu de terrain anglais poserait souci sur les bords de la Mersey. Or, après le départ de Georginio Wijnaldum en fin de contrat au PSG, les dirigeants du club aimeraient éviter de voir ce scénario se répéter pour la natif de Sunderland. C'est pour cela qu'un départ serait envisagé pour le numéro 14 de Liverpool.

Un duel PSG - Atlético de Madrid ?


Estimé en ce moment à 20 millions d'euros par le site Transfermarkt, Henderson pourrait donc rapidement connaître un quatrième club dans sa carrière. Toujours selon les deux médias, deux clubs pourraient sauter sur l'opportunité, à savoir le PSG et l'Atlético de Madrid. Des équipes qui ont l'avantage de ne pas évoluer en Angleterre, ce qui permettrait à Liverpool de ne pas renforcer un concurrent direct en Premier League. D'autres formations pourraient également entrer dans la danse. Par ailleurs, The Athletic va plus loin et explique que Mauricio Pochettino, l'entraîneur parisien, serait un grand fan du milieu de terrain anglais (31 ans), actuellement capitaine chez les Reds.

Le PSG a d'autres priorités


Cependant, avant de passer à l'action, le PSG va d'abord devoir vendre. En effet, pour le moment, les vice-champions de France disposent d'un effectif déjà bien fourni à ce poste, avec notamment Idrissa Gueye, Ander Herrera, Leandro Paredes, Danilo Pereira, Marco Verratti, alors que Wijnaldum vient tout juste de rejoindre le club. Par ailleurs, en cas de ventes, Paul Pogba (Manchester United) et Eduardo Camavinga (Rennes) seraient les pistes prioritaires, d'après les dernières rumeurs estivales. Autant dire que pour l'heure, Henderson semble encore loin de Paris. Reste à savoir quelle tournure le marché des transferts prendra dans les prochaines semaines.

>