Leicester s’en mord les doigts

Il n’est jamais simple de gagner deux matches de suite à domicile, dit-on. Leicester City l’a appris à ses dépens, mardi soir, lors de la 28e journée de Premier League. Trois jours seulement après leur victoire poussive contre Norwich (1-0), les Foxes ont été accrochés sur leur pelouse par West Brom (2-2), laissant du coup à Tottenham l’occasion de les doubler au classement en cas de succès face à West Ham. Et à Arsenal, hôte de Swansea City, de revenir à trois longueurs.

Ce résultat pourrait avoir totalement relancé le suspense dans la course au titre. Et à part les joueurs de Claudio Ranieri, personne ne s’en plaindra. Des leaders chahutés, donc, José Salomon Rondon ayant ouvert le score pour WBA (0-1, 11e). L’égalisation chanceuse de Danny Drinkwater, sur une frappe déviée qui lobe Ben Foster (1-1, 31e), et le but avant la pause d’Andy King, sur une passe délicieuse de Riyad Mahrez (2-1, 45e+1), les ont ensuite relancés. Mais cela n’a pas suffi.

Car au retour des vestiaires, Craig Gardner a remis les Baggies dans le match en trompant Kasper Schmeichel d’un magnifique coup franc (2-2, 50e). Malgré deux barres et une nette domination en fin de rencontre, Wesley Morgan (86e) et José Leonardo Ulloa (90e+4) passant tout près de faire la différence, le score n’évoluera plus. La balle est désormais dans le camp des Spurs et des Gunners, qui n’auront sans doute pas dix opportunités comme celle-là dans cette dernière ligne droite.


>