Klopp (Liverpool) : « La CAN 2021 ? Une catastrophe pour nous »

La CAF a décidé cette semaine de reprogrammer sa compétition phare en plein hiver à partir de 2021. Une décision importante et qui a fait grincer beaucoup de dents, notamment auprès des grands clubs européens. Ce vendredi, Jurgen Klopp, le manager de Liverpool, s’est engagé dans un long monologue pour pester contre ce rétropédalage des instances africaines, mais aussi et surtout pour défendre ses joueurs. « La CAN est de retour au mois de janvier est, pour nous, c’est une catastrophe, a-t-il clamé. De plus, nous n'avons absolument aucun pouvoir, donc si nous disions : « Nous ne les laissons pas partir », le joueur sera suspendu. Comment est-ce possible que celui qui emploie le joueur ne puisse pas décider si le joueur doit rester ou non. » Quatre joueurs de Liverpool pourraient être concernés par cette compétition en deux ans : Mohamed Salah, Naby Keita, Mohamed Salah et Joel Matip.

Klopp avait déjà exprimé par le passé son mécontentement par rapport au nombre important de matches dans le calendrier européen. Il en a même fait son cheval de bataille à l’occasion de la dernière réunion UEFA des entraineurs. L’Allemand déplore fortement le fait que son message et ses mises en garde restent lettre morte. « J’en parle ici aujourd’hui et personne ne m'écoutera, a-t-il regretté. C'est comme si c’était la plus grande perte de temps de l’histoire. Mais, tant que rien ne changera, je continuerai à en parler. Et parce qu'il s'agit des joueurs, pas de moi. Il y a tellement de choses à ordonner, mais tous ces gars-là ne trouvent jamais le temps de s'asseoir autour d'une table et de faire un calendrier général ».

Klopp : « Je ne peux respecter la CAN plus que je ne le fais »


L’ancien entraineur de Dortmund a suggéré comme solution que la CAN ne concerne désormais que les équipes B de l’Afrique. « Au lieu des superstars actuelles, on verra celles de demain », a-t-il justifié. Et à ceux qui oseraient affirmer qu’il manque de respect à ce tournoi et à l’Afrique de manière générale, l’intéressé a préparé sa réponse à l’avance : « Je ne peux pas respecter la CAN plus que ça parce que j’aime cette compétition. Je l'ai beaucoup regardé par le passé. C’est un tournoi très intéressant et on y trouve des joueurs sensationnels. Mais le fait de jouer en Afrique est un problème évident, même si je conçois qu’il est plus logique pour l'Afrique de jouer pendant l’hiver quand le temps est meilleur pour eux. Je l’entends. Le problème c’est pas spécifiquement la CAN, c’est plus général que ça ».