Giroud règle ses comptes avec Tuchel !

Depuis le mois d’aout dernier, Olivier Giroud évolue à l’AC Milan. Au sein de l’équipe lombarde, l’attaquant français a réussi à se relancer, en signant notamment des débuts excellents. Il savoure cette nouvelle étape de sa carrière, mais il n’oublie pas totalement la précédente. Le natif de Chambéry vient d’avouer qu’il n’a pas encore totalement digéré ces derniers mois à Chelsea.

 

« A Chelsea, j’étais en colère »

 

Dans une interview accordée au site britannique The Athletic, Giroud a affirmé qu’il n’était pas content de la manière dont il a été traité à Londres. Il en veut principalement à Thomas Tuchel, qui ne lui accordé que très peu de temps après s’être installé à la tête de l’équipe en janvier dernier. « Je ne comprenais pas pourquoi je ne pouvais pas jouer un plus grand rôle dans notre succès. J'étais le meilleur buteur de l’équipe en Ligue des champions, donc j'étais un peu en colère. C'était très, très frustrant », a-t-il confié. A partir du mois de février, Giroud n’a connu que deux titularisations avec les Blues, pour un temps de jeu global de 236 minutes.


Les derniers mois du meilleur buteur des Bleus avec Chelsea ressemblent à ceux qu’il a connus à Arsenal. Cela étant, il garde un meilleur souvenir de son passage chez les Gunners en raison de la confiance que lui manifestait Arsène Wenger. « A Chelsea, quand vous ne marquez pas assez de buts, ils peuvent prendre un autre attaquant pour vous remplacer. Peut-être que dans un club comme Chelsea, vous avez moins de temps pour montrer vos qualités qu'à Arsenal », a-t-il souligné. Une théorie que Timo Werner ne contredira pas, lui qui a vu Romelu Lukaku débarquer à Stamford Bridge cet été.


>