Chelsea : Abramovich sous pression

Depuis le 24 février et le déclenchement de l'invasion russe en Ukraine, l'entourage du président Vladimir Poutine est soumis à rude épreuve. Sur le plan économique, les oligarques sont lourdement sanctionnés. Alors qu'il a déjà dû prendre du recul et se décider à mettre en vente un Chelsea FC dont il était le propriétaire depuis 2003, Roman Abramovich va encore subir de nouvelles sanctions.

Et pas plus tard que ce lundi selon le New York Times. C'est notamment un gel de ses avoirs à plus grande échelle dont va être frappé Abramovich, comme les onze autres personnes mentionnées sur ce cas. Le journal officiel de l'Union européenne devrait entériner officiellement les mesures aujourd'hui.

Chelsea tient la baraque


De son côté, Chelsea attend toujours de savoir qui (et quand) le rachètera. Sur le terrain, l'équipe de Thomas Tuchel sauve les meubles en enchaînant les victoires en Premier League, avec une troisième place solidement tenue. Idem en Ligue des champions avec un billet pour les quarts à moitié validé suite au succès 2-0 de l'aller, en attendant le retour à Lille prévu mardi (21h).

>