Cavani, un petit tour et puis s’en va ?

Le contraste était saisissant. Alors que Mason Greenwood (19 ans) délivrait Manchester United contre Brighton dimanche dernier (2-1), en inscrivant le but vainqueur à la 83e minute, Edison Cavani venait lui d’être remplacé par Donny van de Beek, après avoir sans doute réalisé sa pire prestation depuis son arrivée dans le nord de l’Angleterre. Et l’attaquant uruguayen, qui a fêté son 34e anniversaire en février, n’a peut-être jamais autant fait son âge que ce week-end sur la pelouse d’Old Trafford. Il n’a d’ailleurs quasiment touché aucun ballon en première période.

A tel point que malgré l’absence d’Anthony Martial, touché à un genou et sur le flanc pour les quatre prochaines semaines, ainsi que l’incertitude entourant Marcus Rashford, sorti prématurément face aux Seagulls, il n’est pas assuré de débuter jeudi soir (21h) à Grenade, en quarts de finale aller de la Ligue Europa, alors que Greenwood est en grande forme. Mais Ole Gunnar Solskjaer, qui a aussi retenu dans son groupe le jeune buteur Anthony Elanga (18 ans) en raison de la pénurie d’attaquants auquel il doit faire face, pourrait être tenté d’offrir une chance au "Matador" de se rattraper en Espagne.

 

En route pour Boca Juniors ?


Mais quoi qu’il arrive sur la pelouse de l’actuel neuvième de Liga, Cavani ne devrait pas prolonger l’aventure au-delà de cette saison, lui qui est en fin de contrat en juin mais qui a la possibilité de rempiler pour une année supplémentaire si lui et MU sont d’accord pour activer cette clause. Ce qui ne semble pas être la tendance. Déjà car les Red Devils sont en quête d’un nouvel attaquant et convoitent Erling Haaland, et aussi car l’ancien Parisien, auteur de 7 buts en 24 apparitions toutes compétitions confondues, ne semble pas forcément très à l’aise en Angleterre et rêverait d’un retour en Amérique du Sud.

C’est en tout ce qu’avait affirmé son père le mois dernier au quotidien argentin Olé, évoquant même son futur club : "Il y a 60% de chances qu'Edinson aille à Boca. On a envie qu’il revienne. Aujourd’hui, il ne sent pas à l’aise en Angleterre. Ça fait deux ans qu’il pense à se rapprocher de sa famille. Pour moi, Edi va terminer sa carrière en jouant en Amérique du Sud." Des affirmations dont on va pouvoir bientôt vérifier la véracité…


>