Ballon d'Or : Jorginho ou Kanté pour le titre ?

beIN Sports

Face à l'omniprésence des Cristiano Ronaldo et Lionel Messi au palmarès du Ballon d'Or, ils sont une poignée à se présenter chaque année en espérant un jour, recevoir la distinction de meilleur joueur du monde. Robert Lewandowski, Karim Benzema, Franck Ribéry, Manuel Neuer, Andres Iniesta et bien d'autres encore se sont cassés les dents face aux deux plus grands phénomènes du football mondial. Cette année, Jorginho, le milieu de terrain italien et dans une moindre mesure, N'Golo Kanté se « présentent » à leur tour. Les deux hommes présentent la particularité d'évoluer dans la même équipe, Chelsea et d'occuper le même poste au sein duquel ils forment parfois un double pivot redoutable.

Si les qualités du Français dans son intelligence de jeu et son travail pour couper les transmissions ne sont plus à souligner, Jorginho suit lui, une trajectoire ascendante depuis l'arrivée de Thomas Tuchel dans la capitale londonienne. Souvent sous-coté depuis son arrivée en Angleterre en 2018, l'Italien a pris une toute autre dimension avec l'ancien coach du PSG comme en témoigne son bilan la saison dernière : 9 buts et 5 passes décisives en 56 apparitions. L'Italo-brésilien a même poussé sur le banc, à certaines occasions, son compère français du milieu de terrain. En maitre du jeu, visionnaire et expert des contre-attaques, l'ancien joueur de Naples a complètement métamorphosé le visage de Chelsea. « "Jorgi", c'est notre stratège, le gars qui nous aide à construire et qui prend les bonnes décisions, reconnaissait Tuchel. Il nous permet d'évacuer la pression. » Avec N'Golo Kanté et Jorginho, le club de Roman Abramovitch a remporté la Ligue des Champions face à Manchester City (1-0) le 29 mai dernier.

L'ombre de Cannavarro

En dépit de la normalité, le palmarès reste une donnée non négligeable au moment du vote pour le Ballon d'Or. Et même s'il a été désigné meilleur joueur des demi-finales et de la finale de la Ligue des Champions, N'Golo Kanté a perdu gros avec l'élimination de la France à l'Euro contre la Suisse. Comme lui, Robert Lewandowski, Kylian Mbappé, Kevin De Bruyne, pourtant excellents tout au long de l'année, ont vu leur côte prendre du plomb dans l'aile. Reste alors Jorginho, le seul et unique joueur à avoir réussi le doublé C1-Euro cette année avec l'Italie. Quinze ans après le sacre de Fabio Cannavarro, la victoire du natif d'Imbituba paraît pourtant énigmatique.

D'une part au regard de sa position sur le terrain, milieu défensif, mais aussi de son poids au sein d'une équipe ou d'une sélection au rayonnement plutôt collectif qu'individualiste. Ce n'est pas non plus le meilleur joueur de Chelsea ni de l'Italie mais il a réalisé des prestations lui permettant de postuler à la victoire finale. Interrogé par la télévision brésilienne, il s'était prononcé à ce sujet : « Je vais être assez honnête : cela dépend des critères retenus lors de l'attribution. Mais je vis pour mes rêves. Si l'on parle de talent, je suis conscient que je ne suis pas le meilleur du monde. Mais s'il faut voter en fonction des titres, personne n'en a gagné plus que moi cette saison. » Face à lui se dresse un candidat naturel, Lionel Messi, vainqueur de la Copa America avec l'Argentine cet été. Si Jorginho n'a rien à envier à la Pulga sur l'ensemble de l'année, il se pourrait qu'il ne puisse rien faire face au mastodonte et à son héritage dans ce sport. Pour l'esprit du Ballon d'Or, on ne le lui souhaite pas et N'Golo Kanté encore moins.


>