Arsenal : Koscielny part au clash

Reuters

Antoine Griezmann, qui n’a pas repris l’entraînement avec l’Atlético et espère rapidement pouvoir rejoindre le Barça, n’est pas le seul international français à tenter de forcer son transfert cet été. Car Laurent Koscielny a lui aussi décidé de faire grève, et de ne pas partir en tournée aux Etats-Unis avec Arsenal, où il évolue depuis 2010.

"Nous sommes très déçus par les actions de Laurent, qui vont à l’encontre de nos instructions. Nous espérons résoudre ce problème et ne fournirons aucun autre commentaire pour le moment", peut-on lire dans un court communiqué des Gunners, qui vont affronter les Colorado Rapids lundi prochain à Denver avant de disputer l’International Champions Cup.

A 33 ans, Koscielny, à qui il reste un an de contrat, est notamment convoité par Bordeaux, mais aussi Rennes. D’après Bild, son nom a également circulé du côté de Dortmund, avant que le Borussia ne choisisse de faire revenir Matts Hummels. Forfait pour la dernière Coupe du monde en raison d’une blessure au tendon d’Achille, il a pris part à 30 rencontres toutes compétitions confondues la saison dernière, mais seulement 18 en Premier League.