Angleterre : un retour partiel du public dans les stades à partir du 2 décembre

Confinée depuis un mois, l'Angleterre voit le bout du tunnel. Ce lundi, Boris Johnson, le premier ministre britannique, a annoncé que l'issue était en vue. "Nous avons franchi une étape et l'issue est en vue. Nous devons résister au virus jusqu'à ce que le dépistage et les vaccins viennent à notre secours et réduisent la nécessité de restrictions", a-t-il indiqué.


Un retour, certes limité, du public dans certains stades du pays va s'opérer, à partir du mercredi 2 décembre. D'après le gouvernement, les stades pourront accueillir jusqu'à 50% de leurs capacités avec une limite fixée à 2 000 ou 4 000 spectateurs selon les restrictions locales en place.



Toutefois, pour les zones les plus touchées d'Angleterre, il sera nécessaire de jouer les rencontres sans les spectateurs. La Premier League avait, pour rappel, refusé d’accueillir le public dans les stades en septembre, avec une jauge maximale de 1.000 personnes.

"Avec des tests plafonnés maintenant à 1.000 supporters, nous pensons que cela n'offrira pas une vraie occasion de tester convenablement et d’évaluer les mesures mises en place pour assurer le maximum de sécurité", avait communiqué l'instance.