Open d'Australie : Murray, testé positif, va devoir renoncer, Keys aussi

ATP Tour
Andy Murray positif et absent de l'Open d'Australie. « Andy Murray a été testé positif au coronavirus. Il espère toujours disputer l'Open d'Australie si c'est possible, mais arrivera un peu plus tard que prévu initialement (si c'est le cas). » George Bellshaw, spécialiste tennis de la version britannique du journal Métro, avait lancé une petite bombe ce jeudi. Et ce à trois semaines du coup d'envoi de cet Open d'Australie décalé de trois semaines en raison du protocole sanitaire à Melbourne obligeant les voyageurs arrivant d'un autre pays à observer une quarantaine en raison du contexte sanitaire sur fond de pandémie de Covid-19. Andy Murray (33 ans), quadruple finaliste de l'épreuve, se voit en effet obligé de renoncer à s'aligner au tournoi, qu'il envisageait de disputer pour la quatorzième fois de sa carrière. L'ancien numéro 1 mondial qui végète aujourd'hui dans les profondeurs du classement ATP (il est actuellement 123eme) a été testé positif au Covid-19. Un imprévu venu bouleverser les plans du joueur alors qu'il s'apprêtait à prendre l'avion pour l'Australie, avec pour objectif d'être sur place samedi au plus tard.

 

Keys absente elle aussi




Malheureusement pour Murray, il va devoir d'abord se refaire tester, et attendre ensuite les résultats de ce nouveau test. Que celui qui avait précisément renoncé à participer la semaine dernière à Delray Beach (Floride) de peur d'être contaminé soit cette fois testé positif ou négatif, le timing s'avèrera de toute façon trop serré pour pouvoir se présenter dans les temps à Melbourne, sachant que l'organisation a demandé aux participants d'arriver entre le 14 et 16 janvier. Même si l'Ecossais a longtemps garder espoir de bénéficier d'un passe-droit, ce test annihile d'ores et déjà ses chances d'être de la partie. Que le deuxième débouche sur un résultat négatif ou pas. Le communiqué publié par l'Open d'Australie est sans appel, et a fait comprendre au Britannique qu'il n'avait guère d'illusion à se faire.

« Malheureusement, il ne pourra pas prendre l'un des vols spéciaux affrétés par l'Open d'Australie dans les prochains jours pour respecter la quarantaine au même titre que les autres joueurs », peut-on notamment y lire. Une bien mauvaise nouvelle pour Andy Murray comme pour Madison Keys. Même faute même punition pour l'Américaine. Elle aussi testée positive au Covid-19 - m joueuse l'a annoncé elle-même sur les réseaux sociaux - et contrainte de décaler son vol, la numéro 16 mondiale manquera elle aussi cette première levée du Grand Chelem.