Open d'Australie : Medvedev écope d'une amende de 12 000 dollars

Daniil Medvedev va devoir passer à la caisse. En effet, le joueur russe, numéro deux mondial et tête de série n°2, va être contraint de payer une amende, comme l'ont annoncé les organisateurs, ce samedi. Cette dernière s'élève à 12 000 dollars, soit environ 11 000 euros. En cause, le comportement, jugé mauvais, du principal intéressé, à l'occasion de sa demi-finale de cette édition 2022 de l'Open d'Australie. Une demi-finale jouée et remportée, pas plus tard que ce vendredi, contre le Grec Stefanos Tsitsipas, 4eme joueur mondial et tête de série n°4, en quatre sets (7-6 (5), 4-6, 6-4, 6-1) et 2h30 de jeu. Le Grec, justement, n'a pas été non plus épargné, au niveau des sanctions. En effet, Stefanos Tsitsipas devra, quant à lui, payer une amende de 5 000 dollars, soit environ 4 500 euros. Le joueur s'est, en effet, rendu coupable d'une violation du code de conduite, à l'occasion de cette même fameuse rencontre.

Medvedev s'en était pris à l'arbitre


Pour ce qui est de Medvedev, son amende se divise en deux. L'une des deux s'élève à 4 000 dollars, soit à environ 3 500 euros, pour "conduite antisportive". Quant à la deuxième et dernière, elle s'élève à 8 000 dollars, soit à environ 7 000 euros pour "obscénité visible". En effet, le Russe s'était alors montré particulièrement en colère après avoir offert, à l'occasion du deuxième set, un break à son adversaire d'un soir. Ce qui l'avait ensuite conduit à s'en prendre à l'arbitre. A ce dernier, il lui avait alors ainsi notamment lancé : "Comment peux-tu arbitrer une demie alors que tu es si mauvais ?" A l'occasion de la traditionnelle conférence de presse d'après match, le Russe s'était alors ensuite expliqué, en déclarant que c'était le père de Stefanos Tsitsipas, qui parlait visiblement beaucoup pendant le match, qui l'avait alors énervé. Pour cela, le joueur grec avait reçu un avertissement pour coaching. Ce dimanche, à l'occasion de la finale de cet Open d'Australie, Daniil Medvedev affrontera Rafael Nadal.

>