Open d'Australie : L'entraineur de Wawrinka vole au secours des confinés



L’Open d’Australie ne cesse de faire parler, et non en bien. Alors que les joueurs et joueuses qualifiés pour le tableau principal doivent s’isoler deux semaines avant le début du tournoi prévu du 8 au 21 février, plusieurs dizaines d’entre eux vivent un véritable calvaire. Coupables, ou plutôt malchanceux, de s’être retrouvés dans un avion où une ou plusieurs personnes ont été testées positives au coronavirus, certains doivent respecter une quatorzaine beaucoup plus stricte que prévue. Forcés de devoir s’entretenir dans leur chambre, de laquelle ils ne peuvent pas sortir, avec du matériel qui leur a été livré, ces joueurs et joueuses sont nombreux à s’être filmés raquette en main en train de taper la balle contre un matelas ou une porte. Vous l’aurez compris, les conditions ne sont pas optimales pour s’entraîner.

Débuts retardés pour les confinés ?


C'est pour cette raison que Daniel Vallverdu, entraîneur de Stan Wawrinka, leur en est venu en aide en proposant un début de tournoi aménagé. Cette solution adressée à Tennis Australia leur permettrait de préparer au mieux cette édition 2021, en ayant plus de temps pour s'entraîner. « Une fois qu’ils sortiront de la quarantaine, ils n’auront qu’un ou deux jours maximum pour s’entraîner avant le premier match », a-t-il émis dans des propos relayés par We Love Tennis, en suggérant de leur faire démarrer le tournoi le 3eme jour. De plus, il propose de les faire « jouer à un moment de la journée qui n’est pas ensoleillé, lorsqu’il fait plus frais ». Une idée qui pourrait être approuvée par certains quand on sait que le tournoi est frappé par les fortes chaleurs chaque année. Toutefois, il est peu probable que cette requête retienne l’attention des organisateurs du premier Grand Chelem de l’année.

>