Open d'Australie (F) : Tan seule éclaircie française, Mladenovic, Ferro et Parry éliminées

Si la journée a été belle pour le clan masculin tricolore, cela n'a pas été le cas pour le clan féminin, avec seulement une qualifiée pour le deuxième tour sur les quatre engagées du jour. Et il s'agit de Harmony Tan ! La Parisienne de 24 ans, 107eme mondiale, a remporté son deuxième match en Grand Chelem, au détriment de la Kazakhe Yulia Putintseva (42eme). Elle l'a emporté 6-3, 6-3 en 1h19. Après avoir vu son adversaire revenir de 0-2 à 2-2 dans le premier set, Tan a breaké une nouvelle fois à 4-3 pour empocher le premier set. Même scénario dans le deuxième, où elle a mené 2-1 service à suivre, puis Putintseva est revenue à 2-2, mais Tan a accéléré en fin de manche pour breaker à 3-3 et 5-3 et gagner ce match. Une victoire qui lui permet de se rapprocher du Top 100 et d'affronter au deuxième tour Elina Svitolina. L'Ukrainienne, n°17 mondiale, s'est défaite d'une autre Française, Fiona Ferro (101eme), sur le score de 6-1, 7-6 en 1h33. Après avoir déroulé dans le premier set avec trois breaks au compteur, Madame Monfils a eu plus de mal dans le deuxième. Ferro a en effet servi pour le set à 5-4, mais elle s'est fait débreaker. Tout s'est donc joué au tie-break, où la Française a tenu jusqu'à 4-4 avant de perdre les trois dernier points.
 
 

Mladenovic et Parry trop tendres


Une autre tricolore n'avait pas été vernie au tirage, en la personne de Kristina Mladenovic. La 88eme joueuse mondiale avait hérité de la 22eme et championne olympique en titre Belinda Bencic. Et il n'y a pas eu de miracle pour "Kiki", qui s'est inclinée 6-4, 6-3 en 1h29, alors qu'elle menait 5-3 dans ses confrontations avec Bencic jusque-là. Même si elle a breaké d'entrée de match, Mladenovic a perdu son service dans la foulée, puis à 5-4 sur un jeu blanc et a donc perdu le premier set. Dans le deuxième, c'est elle qui a cédé son service en premier, mais elle a débreaké de suite (2-1), avant de perdre à nouveau sur le jeu suivant (3-1). La Suissesse a ensuite sauvé deux balles de débreak à 4-2 et s'est finalement imposée, ce qui laissera quelques regrets à "Kiki", qui va désormais se concentrer sur le double, où elle sera alignée avec Caroline Garcia. Enfin, ce premier tour proposait un affrontement entre deux joueuses nées en 2002, Diane Parry, championne du monde juniors 2019, et Marta Kostyuk, victorieuse de l'Open d'Australie juniors en 2017. Et c'est l'Ukrainienne qui s'est imposée ce lundi pour leur première confrontation : 6-1, 7-6 en 1h36. La Française, qui n'a joué que des matchs sur terre battue entre mars et novembre 2021, est passée à côté de la première manche, avec trois breaks concédés, même si les jeux ont été longs. Dans la deuxième, elle est revenue de 1-3 à 3-3, mais au tie-break, elle a été dominée assez facilement par son adversaire. La deuxième victoire en Grand Chelem de Diane Parry (et le Top 100) attendra.

>