Power Rankings NFL : Un final épique !

beIN SPORTS

Le tableau des playoffs est prêt, enfin. Après de multiples rebondissement, les 14 qualifiés et les 18 déçus sont finalement tous connus. Dans l’AFC, les Steelers et les Raiders sautent dans le wagon en mode incognito, tandis que les Colts et les Chargers s’effondrent de façon incompréhensible, à quelques mètres de l’arrivée. Dans la NFC, les 49ers arrachent leur qualification en prolongation chez les Rams et envoient les Saints en vacances. Pour tous les éliminés, il est l’heure de chercher des réponses.  

1 (1) – GREEN BAY PACKERS (13-4) week 18 : L 30-37 @ Lions


Les Packers ont l’avantage du terrain et deux semaines pour planifier leur mission Super Bowl. En ligne offensive, le retour du Tackle David Bakhtiari et du Centre Josh Myers devraient permettre à Aaron Rodgers d’aborder les choses avec un maximum de confiance. (1st round Bye)

2 (4) – TAMPA BAY BUCCANEERS (13-4) W 41-17 vs Panthers


À 44 ans, Tom Brady dépasse les 5000 yards à la passe pour la deuxième fois de sa carrière et reste l’atout majeur des Buccaneers en vue d’un doublé. Les champions en titre bénéficient également d’un effectif très bien construit qui les a aidés à surmonter tous les coups durs. (Wildcard : Vs Eagles)

3 (2) – KANSAS CITY CHIEFS (12-5) W 28-24 @ Broncos 


Les Chiefs ont perdu leurs supers pouvoirs, mais resteront l’équipe à battre dans l’AFC. Il faudra toutefois surveiller l’état de forme de Tyreek Hill, gêné par une blessure au talon contractée pendant l’échauffement du dernier match. (Wildcard : Vs Steelers)

4 (5) – TENNESSEE TITANS (12-5)  W 28-25 @ Texans


Les Titans profitent d’une fin de calendrier très souple et s’offrent la Pole Position de l’AFC, ainsi qu’une semaine de bonus pour préparer le retour de Derrick Henry. Leur succès lors de ces phases finales sera grandement conditionné aux performances de leur Running Back. (1st round Bye)

5 (7) – BUFFALO BILLS (11-6) W 27-10 vs Jets


Les Bills ont un immense potentiel, tout en restant en proie à une d’inquiétants passages à vide. Quand l’attaque et la défense sont au diapason, cette équipe peut battre n’importe qui, mais l’expérience a montré que la régularité n’était pas toujours son fort. (Wildcard : Vs Patriots)

6 (3) – LOS ANGELES RAMS (12-5) L 24-27(OT) vs 49ers


S’ils ne parviennent pas à résoudre le problème des choix hasardeux de Dr Stafford et Mister Hyde, les Rams sont candidats à une sortie de route prématurée dans ces playoffs. (Wildcard : Vs Cardinals)

7 (9) – DALLAS COWBOYS (12-5) W 51-26 @  Eagles


Les Cowboys se rassurent en sortant de la saison régulière sur une note très positive en attaque, mais il ne faudra surtout pas confondre l’équipe B des Eagles avec les 49ers et leur féroce défense. Ce 1er tour a tout l’air d’un match piège pour Dallas. (Wildcard : vs 49ers)

8 (6) – CINCINNATI BENGALS (10-7) L 16-21 @ Browns


Sous Marvin Lewis, Les Bengals ont atteint les playoffs à 7 reprises sans jamais réussir à passer le 1er tour. Une belle occasion se présente face aux Raiders, à moins que l’ampleur de l’événement ne fasse tourner la tête de Joe Burrow et de sa bande. (Wildcard : Vs Raiders)

9 (14) – SAN FRANCISCO 49ERS (10-7) W 27-24 (OT) @ Rams


S’ils proposent le niveau de jeu qui leur a permis d’effacer un retard de 17 à 0 chez les Rams, les 49ers ont toutes les caractéristiques de l’équipe trouble-fête. Jeu de course multi-angles, défense de fer et pour peu que Jimmy Garoppolo soit dans un grand jour, les Niners ont toutes leurs chances. (Wildcard : @ Cowboys)

10 (8) – ARIZONA CARDINALS (11-6) L 30-38 vs Seahawks
 

En s’inclinant face aux Seahawks, les Cardinals ont laissé passer leur chance de remporter la NFC West et devront aller défier les Rams. Bonne nouvelle, les Cards se sont imposés à L.A. en semaine 4. Mauvaise nouvelle, leur niveau a considérablement chuté depuis la mi-saison. (Wildcard : @ Rams)

11 (15) – LAS VEGAS RAIDERS (10-7) W 35-32 (OT) vs Chargers


Laissés pour morts après l’humiliation subie face aux Chiefs en semaine 14, les Raiders ont fait preuve de résilience et décroché leur ticket de playoffs en remportant leurs quatre derniers matchs. Les épreuves traversées tout au long de la saison les ont aidés à se forger un mental d’acier. (Wildcard : @ Bengals)

12 (10) – NEW ENGLAND PATRIOTS (10-7) L 24-33 @ Dolphins
 

Mac Jones a connu une fin de saison heurtée et s’apprête à disputer son premier match de playoffs. Plus que jamais, les Patriots auront besoin de leur défense et d’un jeu au sol efficace pour éviter qu’une trop grosse pression ne pèse sur leur jeune Quarterback. (Wildcard : @ Bills)

13 (13) – PHILADELPHIA EAGLES (9-8) L 26-51 vs Cowboys


Aussi impressionnante soit leur qualification, les Eagles n’ont battu qu’une seule équipe avec un bilan positif cette saison et leur visite chez les tenants du titre pourraient très bien s’avérer fatale, sauf à connaître l’état de grâce. (Wildcard : @ Buccaneers)

14 (18) – PITTSBURGH STEELERS (9-7-1) W 16-13 (OT) @ Ravens


Mike Tomlin mérite un grand coup de chapeau pour avoir emmené son équipe en playoffs. Ce n’était pas très Sexy, mais les Steelers se sont frayé un chemin. Selon toute logique, celui-ci devrait s’arrêter à Kansas City, sauf qu’avec eux, on n’est jamais à l’abri d’un imprévu. (Wildcard : @ Cowboys)

Les équipes qui suivent sont éliminées de la course aux playoffs.

15 (12) – LOS ANGELES CHARGERS (9-8) L 32-25 (OT) @ Raiders


Les Chargers ne se seront jamais relevés de leur défaite à Houston et sortent comme bien souvent sur un goût d’inachevé. Une immense frustration au vu du potentiel de l’équipe, bien que certains secteurs nécessitent un traitement d’urgence, à commencer par la défense contre la course.

16 (16) – BALTIMORE RAVENS (8-9)  L 13-16 (OT) vs Steelers  


Blessures, blessures et encore des blessures. Une « tension hospitalière » sans précédent fait totalement exploser la saison des Ravens. Eux qui occupaient la 1ère place de l’AFC après la semaine 12 terminent par 6 défaites consécutives et hors concours. Scénario hyper frustrant !

17 (17) – NEW ORLEANS SAINTS (9-8) W 30-20 @ Falcons


Les Saints auront titularisé quatre Quarterbacks différents, fait face à une cascade de blessures, des matchs déplacés à Dallas et Jacksonville à cause de l’ouragan Ida et terminent pourtant avec un bilan positif. Sean Payton ne remportera pas la distinction de coach de l’année, mais a réalisé un travail exceptionnel.

18 (11) – INDIANAPOLIS COLTS (9-8) L 11-26 @ Jaguars


Quoi de plus symbolique que de manquer les playoffs en s’inclinant face à la pire équipe de la saison. Les Colts s’effondrent dans la dernière ligne droite, mais d’une façon plus globale, payent aussi leur mauvais début de saison, une constante sous Frank Reich. 

19 (19) – MIAMI DOLPHINS (9-8) W 33-24 vs Patriots


Huit victoires sur les neuf derniers matchs ne suffiront pas à sauver la saison des Dolphins, ni la tête de l’entraîneur Brian Flores. Au-delà de son bilan, la tension en interne devenait apparemment intenable. Au propriétaire Stephen Ross de définir la stratégie d’avenir, dans la division des Bills et des Patriots.

20 (20) – CLEVELAND BROWNS (8-9) W 21-16 vs Bengals


La plus grande question concerne Baker Mayfield. Les Browns avaient signé l’option de 5ème année de leur Quarterback après des progrès très encourageants la saison passée et se retrouvent dans le flou total un an plus tard.

21 (26) – SEATTLE SEAHWKS (7-10) W 38-30 @ Cardinals


Malheureusement, les Seahawks ont donné un aperçu trop tardif de leur potentiel, mais leur fin de parcours relance peut-être les chances de voir prolongée l’association Russell Wilson / Pete Carroll, que beaucoup estimaient condamnée.

22 (22) – DENVER BRONCOS (7-10) L 24-28 vs Chiefs


Une défense digne des playoffs, mais une attaque cauchemardesque. Denver cherche un « Mastermind » offensif pour succéder à Vic Fangio et accessoirement, un Quarterback pour mettre en œuvre les futurs plans.

23 (21) – MINNESOTA VIKINGS (8-9) W 31-17 vs Bears


Le voyage au bout de l’inconstance a coûté la place du coach Mike Zimmer et du GM Rick Spielman. De nombreuses questions se posent maintenant sur l’avenir de Kirk Cousins tout autant que sur la défense, en nette régression cette saison.

24 (24) – WASHINGTON FOOTBALL TEAM (7-10) W 22-7 @ Giants


Un nouveau nom et un nouveau départ ? pour cela, Ron Rivera devra aussi se pencher sur le cas de Taylor Heinicke et trouver les raisons des échecs de sa défense.

25 (23) – ATLANTA FALCONS (7-10) L 20-30 vs Saints


Arthur Smith et le GM Terry Fontenot doivent trancher sur plusieurs sujets brûlants comme l’avenir de Calvin Ridley ou de Matt Ryan. Sans parler des énormes vides à combler en défense. 

26 (25) – CHICAGO BEARS (6-11) L 17-31 @ Vikings


Les Bears ont fait le ménage en licenciant le GM Ryan Pace et le Head Coach Matt Nagy qui part sur un bilan de 34 victoires et 31 défaites et deux éliminations au premier tour des playoffs.

27 (27) – CAROLINA PANTHERS (5-12) L 17- 41 @ Buccaneers


De sérieuses questions se posent pour relancer la franchise, surtout en attaque. Quel futur Coordinateur offensif ? Sam Darnold a-t-il l’étoffe d’un quarterback de franchise ? Christian McCAffrey redeviendra-t-il l’un des joueurs les plus craints de la ligue ? 

28 (28) – HOUSTON TEXANS (4-13) L 25-28 vs Titans


Les Texans se sont battus pour le coach David Culley, mais les progrès enregistrés au fil de la saison ne lui garantiront pas forcément une deuxième année à la tête du club.

29 (29) – NEW YORK JETS (4-13) L 10-27 @ Bills


Les Jets ont encore de nombreux vides à combler pour mettre un terme à une série de 11 saisons consécutives sans playoffs et rivaliser dans une division très relevée.

30 (31) – DETROIT LIONS (3-13-1) W 37-30 vs Packers


Dan Campbell a insufflé aux Lions le goût du dépassement. Il faudra maintenant poursuivre le travail pour ne pas rester de simples amuseurs et devenir de vrais gagneurs. 

31 (32) – JACKSONVILLE JAGUARS (3-14) W 26-11 vs Colts


Une excellente conclusion à une saison chaotique. Les Jaguars terminent par une victoire, tout en conservant le premier choix de la prochaine draft. 

32 (30) – NEW YORK GIANTS (4-13) L 7-22 vs Washington

 

Nouveau GM et nouveau Head Coach à venir pour le Big Blue après la retraite de Dave Gettleman et le limogeage de Joe Judge. Les Giants nommeront un 5ème entraîneur en huit ans. Un modèle de stabilité !


>