Power Rankings NFL : Les Packers bousculent la hiérarchie

beIN SPORTS

1 – GREEN BAY PACKERS (7-1) ; (précédent classement 4)

Week 8 : W 24-21 @ CARDINALS

Une victoire en sous-effectif chez les Cardinals offre aux Packers des arguments de poids pour s’installer en tête de nos « Power Rankings » cette semaine. Ingéniosité tactique et adaptabilité sont à la base de ce 7ème succès consécutif. Aaron Rodgers dirige l’attaque tel un chef d’orchestre et la défense brille par sa capacité à provoquer les pertes de balles. En visite à Kansas City ce dimanche, Les Chiefs sont prévenus.   

Green Bay fait chuter Arizona au bout du suspense

2 – ARIZONA CARDINALS (7-1) ; (1)

Week 8 : L 21-24 vs PACKERS

À l’image de l’incroyable absence d’A.J. Green en fin de match, les Cardinals finissent à plat face aux Packers et perdent la 1ère place de la NFC. Leurs lacunes défensives n’ont échappé à personne et la gestion du match était inférieure à celle de leurs adversaires. Une première défaite riche d’enseignements pour une équipe très ambitieuse, mais encore un peu tendre. 

3 – LOS ANGELES RAMS (7-1) ; (3)

Week 8 : W 38-22 @ TEXANS

Les Rams profitent d’une partie molle de leur calendrier pour enchainer les victoires. Le Duo Stafford / Kupp continue d’affoler les compteurs et comme si la défense n’était pas déjà suffisamment armée, les californiens s’offrent les services de Von Miller dans un échange avec Denver. Les quarterbacks adverses n’ont pas fini de trembler.  

4 – DALLAS COWBOYS (6-1) ; (5)

Week 8 : W 20-16 @ VIKINGS

Même sans Dak Prescott, les Cowboys parviennent à maîtriser les Vikings sur leur terrain et poursuivent leur conquête de la NFC. Si le talent offensif explique en partie leur succès, le niveau de la défense a créé la surprise et les Cowboys abordent la deuxième moitié de saison en pleine confiance.

Sans Prescott, les Cowboys arrachent la victoire sur le fil

5 – TAMPA BAY BUCCANEERS (6-2) ; (2)

Week 8 : L 27-36 @ SAINTS

Journée difficile pour les Buccaneers qui font les frais de trois ballons perdus par Tom Brady à New Orleans. Un résultat d’autant plus décevant que les Saints ont rapidement vu sortir leur QB titulaire Jameis Winston. Les tenants du titre tenteront de rectifier le tir à Washington après leur semaine de repos.  

6 – BUFFALO BILLS (5-2) ; (7)

Week 8 : W 26-11 vs DOLPHINS

Josh Allen a eu besoin d’une mi-temps pour retrouver son « Zen intérieur » et guider son équipe face aux Dolphins. Les Bills ont tous les atouts pour viser une nouvelle finale de l’AFC, mais les défaites subies face à Pittsburgh et Tennessee entretiennent le doute, d’où cette 6ème place sur notre liste.

7 – BALTIMORE RAVENS (5-2) ; (9)

Week 8 : repos

Les absences ont pesé lourd depuis le début de saison, et le bilan des Ravens aurait pourrait être moins reluisant sans les exploits répétés de Lamar Jackson. Baltimore maintient les plus hautes ambitions et l’interruption de la semaine 8 arrivait à point nommé pour soigner les blessures et se relancer après le couac face aux Bengals. 

8 – TENNESSEE TITANS (6-2) ; (6)

Week 8 : W 34-31(OT) @ COLTS

L’ironie du sort veut qu’au moment où les Titans prennent la tête de l’AFC, ils perdent aussi leur pièce maîtresse. Blessé au pied, les dernières estimations indiquent une absence de 5 à 10 semaines pour Derrick Henry, ce qui modifie complètement la dynamique de la franchise du Tennessee. Coup dur !

9 – LAS VEGAS RAIDERS (5-2) ; (11)

Week 8 : repos

Au repos la semaine passée, Les Raiders ont passivement profité de la défaite des Chargers pour reprendre seuls la 1ère place de l’AFC West. Un déplacement les attend ce dimanche chez les Giants, avant d’aborder deux duels déterminants dans l’AFC, face aux Chiefs et aux Bengals.

10 – LOS ANGELES CHARGERS (4-3) ; (10)

Week 8 : L 24-27 vs PATRIOTS

Les Chargers perdent le contrôle au 4ème quart-temps face aux patriots et subissent une deuxième défaite consécutive. Une concentration en baisse qui fait presque oublier la détermination inébranlable du début de saison. Les Chargers espèrent se refaire une santé à Philadelphie, mais traverser trois fuseaux horaires n’est jamais simple.

11 – NEW ORLEANS SAINTS (5-2) ; (13)

Week 8 : W 36-27 vs BUCCANEERS

P.J. Williams cloue le bec aux Buccaneeers en relançant la dernière interception de Tom Brady jusqu’au touchdown et les Saints s’imposent grâce à leur défense. Une équipe très talentueuse, malgré les incertitudes qui s’accumulent au poste de quarterback. Après la blessure de Jameis Winston, pas sûr que Trevor Siemian ait la carrure pour porter les espoirs des Saints.  

12 – CINCINNATI BENGALS (5-3) ; (8)

Week 8 : L 31-34 @ JETS

L’exploit réalisé à Baltimore a peut-être pompé trop d’énergie aux Bengals pour enchainer sur une victoire à leur portée chez les Jets. Incapable de se remobiliser à temps et de trouver des solutions dans un jour sans, Cincinnati doit encore progresser pour avoir l’étoffe des grands.

13 – PITTSBURGH STEELERS (4-3) ; (15)

Week 8 : W 15-10 @ BROWNS

Sans aller jusqu’à parler d’un retour au top niveau, les Steelers continuent de faire avec les moyens du bord et reviennent à la charge. La victoire chez les Browns leur permet de les dépasser dans l’AFC North et de se rapprocher discrètement de Baltimore et de Cincinnati. Les Steelers signent une troisième victoire consécutive.

14 – NEW ENGLAND PATRIOTS (4-4) ; (17)

Week 8 : W 27-24 @ CHARGERS

New England commence à mieux maîtriser la formule basée sur un jeu de course dominant et une défense opportuniste.

Déjà passés tout près de battre de grosses cylindrées comme les Buccaneers ou les Cowboys, les Patriots se montrent de plus en plus convaincants en disposant des Chargers à Los Angeles.  

15 – KANSAS CITY CHIEFS (4-4) ; (16)

Week 8 : W 20-17 vs GIANTS

La visite des Giants tombait comme l’occasion rêvée d’effacer l’humiliation subie à Nashville une semaine plus tôt. Hors les Chiefs ont dû lutter jusqu’à la dernière possession pour arracher la victoire. On ne parle même plus du néant défensif, les problèmes touchent désormais jusqu’à Patrick Mahomes, en proie à un manque de confiance flagrant. Les Chiefs sont plus hésitants que jamais et la venue des Packers ce dimanche n’augure rien de bon.

Bilan à l'équilibre pour des Chiefs poussifs

16 – CLEVELAND BROWNS (4-4) ; (12)

Week 8 : L 10-15 vs STEELERS

Où est passée l’équipe qu’on disait taillée pour le titre en début de saison ? La défense reste le secteur fort, mais entre les blessures des uns et les erreurs des autres, l’attaque patine. Cleveland plonge à la dernière place de l’AFC North et n’aura pas la partie facile à Cincinnati dans un nouveau duel de division. 

17 – SAN FRANCISCO 49ERS (3-4) ; (19)

Week 8 : W 33-22 @ BEARS

À Chicago, les 49ers arrachent un succès crucial pour relancer leur saison, en s’appuyant sur Jimmy Garoppolo, de retour dans sa région natale. Le Quarterback gère bien la situation et regagne probablement des points auprès de Kyle Shanahan pour conserver sa place de titulaire devant Trey Lance.

18 – MINNESOTA VIKINGS (3-4) ; (14)

Week 8 : L 16-20 vs COWBOYS

Les Vikings ne profitent pas de l’absence de Dak Prescott et s’inclinent à nouveau dans un match à une possession d’écart, ce qui devient la thématique de la saison. Trop irréguliers dans tous les secteurs, ils repassent sous la barre des 50% de victoires qu’ils venaient péniblement d’atteinte la semaine précédente.

19 – SEATTLE SEAHWKS (3-4) ; (24)

Week 8 : W 31-7 vs JAGUARS

Sans qu’il y ait de quoi jubiler, la victoire logique sur les Jaguars permet au moins aux Seahawks de rester optimistes. Geno Smith parvient enfin à exploiter le tandem de luxe Metcalf, Lockett et la défense semble trouver ses marques. N’enterrons pas trop vite Seattle, surtout si Russell Wilson peut revenir d’ici une semaine ou deux.

20 – CAROLINA PANTHERS (4-4) ; (22)

Week 8 : W 19-13 @ FALCONS

Malgré la victoire, l’attaque des Panthers manquait encore d’inspiration en l’absence de Christian McCaffrey. Heureusement, La défense et les unités spéciales ont pris le relai pour stopper l’hémorragie après 4 défaites consécutives. Les Perspectives demeurent pas moins sombres pour Carolina.

21 – DENVER BRONCOS (4-4) ; (23)

Week 8 : W 17-10 vs WASHINGTON

Les Broncos imitent les Panthers et retrouvent le chemin de la victoire après 4 échecs successifs. Face à une équipe prenable, est-ce que ce résultat remet instantanément les Broncos dans la discussion des playoffs ? La réponse est non. 

22 – INDIANAPOLIS COLTS (3-5) ; (18)

Week 8 : L 31-34 (OT) vs TITANS

Avec deux Touchowns inscrits au 1er QT, les Colts prennent les titans à la gorge, avant que de grosses erreurs ne viennent salir la suite du match et ne les entraînent vers une défaite couteuse. Indianapolis peut toujours espérer les playoffs à la seule condition de faire preuve d’une bien meilleure discipline.

23 – ATLANTA FALCONS (3-4) ; (21)

Week 8 : L 13-19 vs PANTHERS

Calvin Ridley a décidé de suspendre sa carrière pour soigner des problèmes de santé mentale et les Falcons se voient donc privés de leur meilleur receveur. Tout juste sortis d’une victoire encourageante à Miami, Atlanta replonge dans la morosité.

24 – PHILADELPHIA EAGLES (3-5) ; (25)

Week 8 : W 44-6 @ LIONS

Les Eagles tombent sur une version plate des Lions et récoltent une victoire sans forcer à Detroit. Malgré l’absence de Miles Sanders, Philly parvient à s’appuyer sur son jeu de course avec Boston Scott et Jordan Howard.

25 – CHICAGO BEARS (3-5) ; (20)

Week 8 : L 22-33 vs 49ERS

Les Bears profitent de l’absence du coach Matt Nagy (Covid) pour lâcher la bride de Justin Fields. Malheureusement, aussi talentueux soit-il, il faudra continuer de composer avec le cocktail exploits/erreurs typique d’un quarterback débutant. Sans Khalil Mack, la défense n’avait pas non plus l’impact habituel pour résister face aux 49ERS.  

26 – NEW YORK JETS (2-5) ; (32)

Week 8 : W 34-31 vs BENGALS

Pour sa première titularisation, les 405 yards lancés par le QB Mike White déclenchent l’hystérie générale et après les Titans, c’est au tour des Bengals de subir l’impensable sur le terrain des Jets. Espérons que cette deuxième victoire annonce un redécollage imminent pour une franchise clouée sur le tarmac depuis des lustres.

27 – NEW YORK GIANTS (2-6) ; (27)

Week 8 : L 17-20 @ CHIEFS

Ils ont tenu à Kansas City, mais le résultat ne fait aucune surprise. Malgré quelques flashs défensifs, les Giants restent l’une des pires équipes de la NFL et se battent en duel avec Washington pour esquiver la dernière place de la NFC East.

28 – WASHINGTON FOOTBAL TEAM (2-6) ; (26)

Week 8 : L 10-17 @ BRONCOS

Très loin du compte à Denver, Washington espère que la semaine de repos aidera à récupérer quelques-uns des nombreux joueurs blessés avant d’aborder la suite.

29 – JACKSONVILLE JAGUARS (1-6) ; (28)

Week 8 : L 7-31 @ SEAHAWKS

Sans étonnement, les Jaguars ne font pas le poids à Seattle. La blessure du Running Back James Robinson leur retire quasiment le seul argument offensif digne de ce nom.

30 – MIAMI DOLPHINS (1-7) ; (29)

Week 8 : L 11-26 @ BILLS

La défense a fait illusion à Buffalo pendant une mi-temps, avant de lâcher prise…encore une fois ! Parmi les gros outsiders de début de saison, Miami n’est plus maintenant qu’une énorme déception.

31 – DETROIT LIONS (0-8) ; (30)

Week 8 : L 6-44 vs EAGLES

Compétitifs dans la plupart de leurs matchs, la venue des Eagles paraissait être l’occasion idéale pour une première victoire des Lions. Est-il nécessaire d’aller plus loin ?

32 – HOUSTON TEXANS (1-7) ; (31)

Week 8 : L 22-38 vs RAMS

On brulait d’impatience de savoir si les Texans trouveraient un partenaire d’affaires pour échanger Deshaun Watson. Watson n’a pas bougé. C’était la seule actualité brûlante pour une franchise à la dérive.  


>