Power Rankings NFL : Les Cardinals et Murray au sommet !

beIN SPORTS

1. Arizona Cardinals (4-0)Précédent classement : 8
 

C’est la dernière équipe invaincue de la NFL. Et pour s’offrir cette distinction, les Cardinals ont renversé les Rams de Los Angeles sur leur terrain dans le duel phare de la NFC (vict. 37-20). Ils s’invitent donc logiquement dans le débat sur la meilleure équipe du moment avec des arguments de poids :

- Kyler Murray candidat numéro 1 au titre de MVP.
- Attaque d’une grande diversité et effectif très complet.
- Leadership défensif et big plays.
Prochain test à domicile face aux 49ers, autre rival de division.

 

2. Tampa Bay Buccaneers (3-1) Préc. : 2

Un match plus difficile qu’on aurait pu l’imaginer, mais les Buccaneers ont assuré l’essentiel en s’imposant à New England 19 à 17. Tom Brady devient le nouveau recordman de yards à la passe devant Drew Brees et peut maintenant se vanter d’avoir battu les 32 clubs de la NFL dans sa carrière. Les Buccaneers réagissent bien après leur défaite à Los Angeles, mais ils continuent de faire face à une situation préoccupante au niveau des joueurs blessés.

Brady réussit son retour au Gilette Stadium !

 

3. Buffalo Bills (3-1) – Préc. : 3

Les Bills ne font pas de quartier et écrasent les Texans 40 à 0, deux semaines après avoir infligé un sévère 35-0 aux Dolphins. Tous les voyants sont au verts pour Buffalo, mais après avoir dominé 3 équipes guidées par leurs quarterbacks remplaçants, ils devront sortir le grand jeu face à Patrick Mahomes sur le terrain des Chiefs.

C’est sans doute le match le plus important de leur calendrier (Sunday Night Fooball, en direct sur beIN SPORTS).
 

4. Green Bay Packers (3-1) – Préc .: 4

Aaron Rodgers et les Packers conservent leur vitesse de croisière face aux Steelers (vict. 27-17) et remportent leur troisième match consécutif. Rodgers, sourire aux lèvres, lance deux passes de Touchdowns et en marque lui-même un à la course. La vie paraît si facile depuis 3 semaines pour Rodgers et les Packers qu’on se demande encore comment leur match d’ouverture a pu à ce point tourner au désastre.
 

5. Los Angeles Rams (3-1) Préc. : 1

Une semaine après avoir dominé les Buccaneers, les Rams n’ont pas su protéger leur invincibilité face aux Cardinals et sont surclassés 37 à 20. Une contreperformance ennuyeuse marquée par une attaque sans relief et une défense débordée, qui encaisse 216 yards au sol. En s’inclinant ainsi, les Rams perdent l’occasion de s’affirmer comme favoris de la NFC et devront vite se ressaisir avant un déplacement dangereux à Seattle ce jeudi (Thursday Night Football, en direct sur beIN SPORTS).
 

6. Los Angeles Chargers (3-1)Préc. : 9

Après s’être imposés à Kansas City, les Chargers continuent leur ascension et infligent aux Raiders leur première défaite de la saison. Justin Herbert découpe méthodiquement leur défense en première mi-temps et les Chargers surfent sur un avantage de 21 points qui leur permet de contenir un assaut adverse au 3ème quart-temps. Sous les ordres du nouveau coach Brandon Staley, les Chargers montrent un nouveau visage plein d’assurance, d’équilibre et d’audace, qui contraste nettement avec l’équipe hésitante de l’an dernier.

Les Chargers confirment face aux Raiders !

 

7. Baltimore Ravens (3-1)Préc. : 6

Rescapés miraculeusement à Detroit (Merci Justin Tucker !), les Ravens ont manœuvré plus sereinement chez les Broncos de Denver, jusqu’ici invaincus (vict. 23 à 7). Lamar Jackson utilise son bras et signe un premier match à plus de 300 yards pour contrer le plan anti-course de Denver. Les Ravens viseront un 4ème succès consécutif face aux Colts dans le prochain Monday Night Football (à suivre en direct sur beIN SPORTS).
 

8. Kansas City Chiefs (2-2) Préc. : 11

Une victoire précieuse face aux Eagles pour rebondir après deux défaites consécutives. Les Chiefs ressemblaient de nouveau aux Chiefs avec 5 passes de Touchdowns de Patrick Mahomes, dont 3 vers un Tyreek Hill déchainé (11 rec / 186 yards / 3TD). Bien entendu, les deux défaites de début de saison font tache sur leur bilan, mais combien de fois a-t-on enterré les Patriots au mois de septembre avant de les retrouver au Super Bowl ? Les Chiefs restent l’une des équipes les plus talentueuses de la ligue et auront à cœur de le prouver face aux Bills dans la revanche de la dernière finale AFC. 
 

9. Cleveland Browns (3-1)Préc. : 7

Une victoire moche reste une victoire. Pour les Browns, la note artistique n’avait rien de flatteur à Minneapolis, mais ils ont su s’appuyer sur leurs forces pour s’imposer dans un jour sans : la défense et le jeu de course. Reste à savoir si Baker Mayfield est capable de hausser son niveau de jeu, car pour s’affirmer parmi les grands prétendants de l’AFC, les Browns auront nécessairement besoin de leur Quarterback à un moment ou à un autre. Pour l’heure Mayfield n’a lancé que 2 touchdowns sur 113 passes tentées. Peut mieux faire.
 

10. Dallas Cowboys (3-1)Préc. : 15

Les Cowboys ont clairement trouvé la bonne carburation en attaque, comme le suggèrent les 4 touchdowns de Dak Prescott et les 143 yards au sol d’Ezekiel Elliott face aux Panthers (vict. 36-28).

La défense connaît toujours quelques passages à vide, mais peut s’émerveiller des prouesses du cornerback Trevon Diggs, en tête de la ligue avec 5 interceptions en 4 matchs.
 

11. Las Vegas Raiders (3-1)Préc. : 5

Menés 14-0 face aux Ravens (week 1) et aux Dolphins (week 3), les Raiders avaient réussi à remonter la pente et s’imposer en prolongation. Mais à force de flirter avec les embrouilles, on finit par le payer et le retard de 21 points pris à la mi-temps chez les Chargers s’est cette fois-ci avéré fatal (déf. 28-14). Dernière équipe invaincue de l’AFC avant ce match, les « Silver and Black » s’inclinent pour la première fois de la saison et doivent impérativement se fixer comme priorité d’améliorer leurs débuts de rencontres.   
 

12. Seattle Seahawks (2-2)Préc. : 19

Tant qu’il y a Wilson, il y a de l’espoir. Le Quarterback multiplie les prouesses pour guider les siens vers une victoire cruciale à San Francisco et les Seahawks se remettent en selle après deux revers consécutifs. Il ne faudra surtout pas perdre le rythme, car un autre gros test attend Seattle dès jeudi face aux Rams de Los Angeles (Thursday Night Football, en direct sur beIN SPORTS).

Attachez vos ceintures…
 

13. San Francisco 49ers (2-2)Préc. : 10

Touché au mollet, Jimmy Garoppolo s’ajoute à la longue liste des blessés qui hante San Francisco depuis le début de saison. Les 49ERS s’inclinent face aux Seahawks, mais peuvent saluer l’effort de Trey Lance qui ramène son équipe dans la partie après la blessure de garoppolo. Est-il l’heure pour Kyle Shanahan de confier l’attaque à son quarterback rookie ? La polémique sera vive avant d’affronter les Cardinals en Week 5.
 

14. Carolina Panthers (3-1)Préc. : 13

Invaincus jusque-là, les Panthers sont redescendus sur terre chez les Cowboys de Dallas (déf. 36-28).

Dak Prescott & Co. ont fait sauter les verrous défensifs et malgré les vaillants efforts de Sam Darnold en fin de partie, Carolina partait de trop loin pour espérer une issue positive.

Copie à revoir avant de recevoir les Eagles. 
 

15. Cincinnati Bengals (3-1)Préc. : 17

Après un départ chaotique face aux Jaguars, Joe Burrow fait la différence en 2ème MT et les Bengals signent une troisième victoire, qui les place à hauteur des Ravens et des Browns dans l’AFC North. Les confrontations entre ces trois rivaux en diront plus long sur le potentiel de chacun, mais en attendant, rien n’exclut Cincinnati qui prend confiance au fil des semaines.
 

16. Denver Broncos (3-1)Préc. : 14

3 victoires consécutives avaient fait des Broncos l’une des bonnes surprises du début de saison, mais la belle série a pris fin brutalement à domicile face aux Ravens de Baltimore (déf. 23-7). Le résultat met en lumière les limites offensives des Broncos qui passent du ralenti à l’arrêt complet lorsque Teddy Bridgewater quitte le terrain, victime d’une commotion cérébrale.
 

17. Tennessee Titans (2-2)Préc. : 12

On y voit de moins en moins clair dans la saison des Titans après leur défaite en prolongation chez les Jets de NY.

Malgré les 177 yards de Derrick Henry, Tennessee laisse passer une occasion en or de remporter un troisième match consécutif et replonge dans l’incertitude.
 

18. New Orleans Saints (2-2) Préc. : 16

Les montagnes russes continuent pour les Saints, capables de corriger les Packers, d’être martyrisés par les Panthers, de reprendre confiance à New England avant de craquer en prolongation dans leur Superdome contre les Giants. Les résultats chocs s’accumulent et font des Saints l’équipe la plus imprévisible de la Ligue.
 

19. Washington Football Team (2-2) Préc. : 24

Taylor Heinicke enfile sa cape de superhéros et la Football Team réussit un hold-up à Atlanta. Entre l’ovni lancé à Terry McLaurin et la passe de la gagne à JD McKissic, le quarterback se montre clutchissime. La victoire permet à Washington de se maintenir à flot, mais reste la question qui fâche : comment une défense avec un tel effectif peut-elle fournir des prestations aussi décevantes ?   
 

20. Chicago Bears (2-2)Préc. : 25

Face à Detroit, le rookie Justin Fields dirige sa première victoire en tant que Quarterback titulaire (24-14).

Les Bears cumulent 373 yards en attaque et dépassent les 20 points pour la première fois de la saison, mais la sortie sur blessure du running back David Montgomery (106 yards, 2 TD) a de quoi tempérer leur enthousiasme. Le coureur star des Bears sera absent des terrains pour une durée de 4 à 5 semaines, pendant lesquelles le calendrier n’aura rien d’une partie de plaisir (@ Raiders, vs Packers, @ Buccaneers, vs 49ERS)…  
 

21. Minnesota Vikings (1-3)Préc. : 18

11 points. C’est le total cumulé des écarts au score dans les trois matchs perdus par les Vikings cette saison.

Et pour une fois que la défense tient bon, c’est l’attaque qui cale. Face aux Browns, les Vikings n’inscrivent plus le moindre point après le touchdown de Justin Jefferson en tout début de match. Eux qui pensent avoir la structure pour atteindre les playoffs, devront à l’avenir se montrer plus réguliers.
 

22. New England Patriots (1-3)Préc. : 21

Il s’en est fallu d’un rien pour que les Patriots ne gâchent le retour de Tom Brady au Gilette Stadium.

Sous une pluie battante, à 56 yards de distance, le Field Goal de Nick Folk heurte le poteau et les Patriots s’inclinent sur le fil 19-17. Un match impressionnant défensivement et encourageant pour le QB débutant Mac Jones, qui montre une grande maturité (77.5% de passes complétées, 2 TD ; 1 int) et met son équipe en position de s’imposer face aux tenants du titre.
 

23. Pittsburgh Steelers (1-3)Préc. : 23

Du côté de Pittsburgh, un changement de Quarterback n’est toujours pas au programme malgré les difficultés rencontrées par Ben Roethlisberger. Chez les Packer de Green Bay, les Steelers perdent leur 3ème match consécutif (déf. 27-17) et les espoirs de remporter l’AFC North s’amenuisent au fil des jours face à la rude concurrence d’une division comprenant les Browns, les Ravens et les Bengals.
 

24. Indianapolis Colts (1-3)Préc. : 26

Carson Wentz doit être en partie soulagé. Après avoir vécu 7 défaites consécutives entre ses derniers matchs chez les Eagles et ses débuts chez les Colts, le quarterback goûte de nouveau à la victoire sur le terrain des Dolphins (27-17). Les Colts rencontrent un premier succès ultra-précieux qui leur permet de rester au contact des Titans dans la course à l’AFC South.
 

25. Philadelphia Eagles (1-3)Préc. : 22

Les Eagles finissent par perdre pied face à la cadence infernale imposée par les Chiefs et s’inclinent 42 à 30 malgré un effort solide de Jalen Hurts (434 yards au total et 2 TD). La différence se fait principalement en zone rouge, où Philly ne marque que 3 touchdowns sur six possibilités, tandis que les Chiefs réalisent un cinq sur cinq. Entre le niveau de leurs adversaires et les nombreuses blessures, les Eagles n’ont pas à rougir de ce début de saison, mais sans ajustements rapides, la situation pourrait vite se corser face à leurs trois prochains adversaires : les Panthers, les Buccaneers et les Raiders.
 

26. New York Giants (1-3)Préc. : 30

Saquon Barkley marque en prolongation et les Giants arrachent leur première victoire de la saison chez les Saints de New Orleans (27-21). Les G-Men doivent apprécier les efforts de Saquon Barkley et de leur QB Daniel Jones (402 yds, 2 TD, 1 iNt) qui dirige un comeback de 11 points au 4ème QT. Un résultat aussi savoureux qu’encourageant avant de partir à Dallas pour un duel clé de la NFC East.
 

27. Miami Dolphins (1-3)Préc. : 20

La noyade se poursuit pour les Dolphins dans une défaite à domicile 27-17 contre les Colts.

Derrière Jacoby Brissett, l’attaque avance par à-coups, mais manque cruellement d’identité. Quant à la défense, on est loin du niveau de la saison passée, surtout face au jeu de course. Les Dolphins proches de la crise perdent un troisième match consécutif et auront du mal à se rassurer en déplacement à Tampa Bay le week-end prochain. 
 

28. Atlanta Falcons (1-3) Préc. : 28

Malheureux Falcons qui s’effondrent dans la dernière ligne droite face à Washington alors que la victoire semblait leur tendre les Bras. Matt Ryan lance pourtant 4 Touchdowns, dont 3 à Cordarelle Patterson, mais la défense reste une vraie passoire. Atlanta rate l’opportunité de recoller à 50% de victoires juste avant d’affronter les Jets à Londres. 
 

29. New York Jets (1-3)Préc. : 32

Les Jets ont vibré au rythme des flèches lancées par Zach Wilson et s’offrent une première victoire de style, 27-24 en prolongation face aux Titans. Les exploits du QB rookie sautent aux yeux, mais n’oublions pas d’évoquer la défense à la sauce « Saleh » qui inflige 7 sacks à Ryan Tannehil. Le Metlife Stadium s’est enflammé devant cette prestation et les Jets tenteront de conserver cette bonne énergie face aux Falcons à Londres.
 

30. Jacksonville Jaguars (0-4)Préc. : 31

Les Jaguars étaient sur la voie du succès après un bon début de match chez les Bengals de Cincinnati, mais ils ne tiennent pas la distance et plient en prolongation 24-21. Trevor Lawrence gagne en confiance au fil des rencontres, mais cette franchise a besoin d’un sérieux déclic pour mettre un terme à une série noire de 18 défaites consécutives…
 

31. Detroit Lions (0-4)Préc. : 27

Après Jeff Okudah, Romeo Okwara est à son tour victime d’une rupture d’un tendon d’Achille et les Lions sont maintenant privés de leurs deux meilleurs défenseurs. Dan Campbell fera son possible pour maintenir Le fighting spirit de son équipe, mais cela ne suffira sans doute pas pour compenser les multiples carences. Detroit perd un 4ème match consécutif et s’enfonce vers une nouvelle saison de doute.
 

32. Houston Texans (1-3)Préc. : 29

Davis Mills n’est pas prêt pour le niveau NFL (87 yards et 4 INT à Buffalo, défaite 40-0) et Deshaun Watson n’est pas près de rejouer pour Houston…
 


>