NFL : Russell Wilson, crash non-contrôlé

Reuters

Il y a les chiffres puis les faits. Ceux-ci sont têtus et les deux ne plaident pas en faveur de Russell Wilson. Inconstant face à Buffalo en week 9, Russell Wilson a coulé à pic dimanche dernier face aux Rams. Une prestation catastrophique (0 TD, 2 INT, 22/37 à la passe) indigne d’un candidat au titre de MVP. Ce trophée, Russell Wilson est en train de le laisser filer du côté du Missouri tout comme Seattle, désormais 3ème de la NFC Ouest (6v - 3d), voit son objectif de qualification en Playoffs en danger.

Visiblement à bout de souffre, le QB des Seahawks a-t-il encore du jus dans le moteur ? La question mérite d’être soulevé et devrait trouver une réponse dans la nuit face aux Cardinals de la dynamite Kyler Murray dans un duel de division à ne surtout pas perdre. Déjà battu sur le terrain des Cards le 25 octobre (34-37 en prolongation), Seattle n’a pas le droit à l’erreur sous peine de voir Arizona et Los Angeles creuser l’écart au classement.

Une défense exécrable

Seulement, Russell Wilson est-il capable de relever la tête ? Avec déjà 10 interceptions lancées cette saison, le natif de Cincinnati est sur les bases de son pire bilan en carrière (11). Plus que les chiffres, ce sont les impressions perçues depuis le bord du terrain qui interrogent. Visiblement éreinté, le quarterback ne parvient plus à porter son attaque et à trouver ses receveurs. Ses choix de jeu (ou ceux du coaching staff) ne surprennent plus et cette interception contre L.A, alors que la première tentative lui tendait les bras, a fait le tour des réseaux sociaux.

 

Longtemps, le joueur de 31 ans a su masquer les faiblesses de sa défense. Encore meilleur attaque de la Ligue (37 touchdowns), Seattle a baissé le pied depuis deux rencontres et son jeu offensif ne parvient plus à faire oublier ses errements défensifs. Sur cette campagne, la franchise de l’état de Washington se révèle être la pire défense contre la passe avec 3180 yards encaissés. C’est 387 yards de plus que les Falcons, leurs premiers poursuivants ! Des oublies qui ne peuvent pas être seulement imputés aux passages à l’infirmerie de Quinton Dunbar et Shaquill Griffin.

Ce lourd déficit dans les airs n’est pas compensé par la défense contre la course, la 4ème du championnat pourtant. Celle-ci est finalement peu mise à l’épreuve des courses tant les QB adverses profitent des espaces offerts pour lancer le ballon. Kyler Murray sera-t-il le prochain à faire voler en éclats la défense des Seahawks ? Russell Wilson scrutera cela avec attention. Patrick Mahomes aussi.


>