NFL - Raiders : Kaepernick, l'espoir d'un retour !

Reuters

Selon ESPN et NFL Network, le quarterback de 34 ans, qui ne s'est plus entraîné avec une équipe depuis 2017 et la fin de son contrat avec les San Francisco 49ers, a effectué plusieurs séances cette semaine avec la formation du Nevada. Par le passé, Mark Davis, le propriétaire des Raiders, avait dit qu'il donnerait sa "bénédiction" si les entraîneurs de son club voulaient recruter Kaepernick. "Je dois trouver mon chemin pour revenir. Donc, si je dois être pris en tant que remplaçant, ça m'ira bien", avait déclaré l'intéressé il y a un mois dans une interview diffusée sur le podcast "I Am Athlete". A l'automne 2016, durant sa dernière saison avec les 49ers qu'il avait conduits au Super Bowl en 2013, finalement perdu, Kaepernick s'était plusieurs fois agenouillé pendant l'hymne national pour protester contre l'injustice raciale. D'autres sportifs américains en avaient fait de même, tout au long de l'année suivante, provoquant l'ire de Donald Trump, insultes en prime.

Le meurtre de George Floyd en mai 2020 à Minneapolis, avait ravivé la colère de millions de manifestants et le mouvement "Black Lives Matter", dans tout le pays. L'agenouillement de Kaepernick avait alors été réhabilité. "J'aurais aimé que nous ayons écouté plus tôt ce pour quoi tu t'agenouillais et ce sur quoi tu essayais d'attirer l'attention", a déclaré en 2020 le patron de la Ligue, Roger Goodell, regrettant le manque de son soutien de son instance envers Kaepernick. Entre-temps, le joueur avait intenté un procès à la NFL, accusant les propriétaires des équipes de s'être entendus pour le maintenir à l'écart de la ligue. Il a finalement retiré sa plainte moyennant un arrangement financier, d'un montant inférieur à 10 millions de dollars, selon divers médias.  Selon lui, s'il y avait une réticence à l'engager en raison de ses protestations, cela ne devrait plus être le cas dans la NFL d'aujourd'hui. "Il y a des +Fin au racisme+ peints dans les zones d'en-but, des +Black Lives Matter+ écrits sur les casques. Tout ce que j'ai dit devrait être en accord avec ce que la ligue défend", a-t-il argué dans l'émission "I Am Athlete".

 


>