NFL : Packers-Buccaneers, un choc de titans

AFP

Pouvait-on rêver mieux pour cette Finale de la NFC ? Les Packers face à Tamba Bay, Aaron Rodgers face à Tom Brady, le tout sur la pelouse du Lambeau Field. En ouverture dimanche de cette grande soirée de Foot US avant Kansas City - Buffalo plus tard dans la nuit (00h40 - beIN SPORTS 3), Green Bay et Tampa Bay vont s'affronter dans le froid glacial du Wisconsin dans une affiche que tous le monde attend de pied ferme de l'autre coté de l'Atlantique (21h - beIN SPORTS MAX 3).

Le duel : Aaron Rodgers / Tom Brady

Les deux numéro 12 vont évidemment focaliser toute l'attention durant cette partie. Ce sera d'ailleurs le premier affrontement en Playoffs entre les deux quarterbacks. En saison régulière, Tom Brady mène 2-1 face à Aaron Rodgers et le dernier duel entre les deux légendes, en week 6 cette saison, a largement tourné en faveur de l'ancien des Patriots (38-10). Oui mais voilà, pour la première fois de sa carrière, Aaron Rodgers va disputer une Finale de Conférence à domicile et cela pourrait grandement aider les Packers à retrouver le Super Bowl après leur sacre de 2014.

Favori pour le titre de MVP, Rodgers joue le meilleur football de sa carrière et face aux Rams, le QB de 37 ans a conservé la maîtrise affichée en saison régulière (2 TD, 296 yards). En face, Tom Brady déroule dans ces Playoffs et face à Washington (2 TD, 381 yards) et New Orleans (2 TD, 199 yards), le lanceur de 43 ans a livré des parties sans accroc et tout en contrôle. Il faudra certainement en faire un peu plus pour passer l'obstacle Green Bay dimanche soir au Lambeau Field où près de 9000 fans sont attendus. La récompense ? Devenir le 7 février la première équipe à disputer un Super Bowl à domicile !

La stat à retenir : 3

Green Bay reste sur une série de trois défaites en Finale NFC, à chaque fois à l'extérieur.

La question : Quelle attaque prendra le dessus ?

Face aux Rams (32-18), on prédisait une rencontre difficile pour l'attaque flamboyante des Packers. Il n'en a rien été. Au sol avec Aaron Jones et Jamaal Williams ou dans les airs avec Allen Lazard ou Davante Adams, Green Bay a joué juste, à son rythme, grâce avant tout à une ligne offensive souveraine. Résultat : les Californiens n'ont jamais su comment stopper leurs adversaires. Sur le papier, la défense des Buccaneers offrent moins de garantie que Los Angeles, surtout sur les tracés profonds.

En face, Tom Brady dispose d'une armada 3 étoiles avec Mike Evans, Chris Godwin et Rob Gronkowski. Touché au genou contre les Saints (20-30), Antonio Brown est pour sa part incertain pour dimanche. Mais cela peut-il influencer la rencontre tant Tampa Bay a prouvé sa capacité à varier le danger ? Sur le jeu de courses, Leonard Fournette et Rondo Jones III apportent de la densité à l'attaque des Floridiens et à l'approche de la end zone, les Buccaneers font preuve de beaucoup d'efficacité pour marquer des points. Peu mise en danger au tour précédent, la défense de Green Bay passera un test ô combien plus sérieux contre Tampa Bay.

La clé du match : le tempo de Green Bay

Meilleure attaque de la saison régulière, la franchise du Wisconsin est une machine à scorer et si les Bucs veulent s'imposer, ils doivent absolument ne pas laisser les Cheeseheads faire la course en tête. Au Lambeau Field, Green Bay n'a perdu qu'une fois sur cet exercice (8v-1d) et il s'agit historiquement de l'un des terrains les plus difficile à dompter pour les formations adverses. Chez les Packers, Matt LaFleur, étoile montante du coaching depuis sa prise de fonction il y a deux ans, a parfois montré des faiblesses tactiques lorsque son plan de match ne se passait pas comme prévu. L'objectif des Buccaneers sera indéniablement de sortir Green Bay de son confort.


>