NFL: Kaepernick veut rejouer à tout prix

Reuters

"Je dois trouver mon chemin pour revenir. Donc, si je dois être pris en tant que remplaçant, ça m'ira bien", a déclaré l'ancienne star des 49ers de San Francisco dans une interview diffusée sur le podcast "I Am Athlete". "Mais je ne vais pas m'en contenter. Et quand je prouverai que je suis un titulaire, je veux pouvoir entrer sur le terrain en tant que tel. J'ai juste besoin d'une opportunité", a-t-il poursuivi. A son corps défendant, car il s'est toujours maintenu en forme physiquement et n'a jamais pris sa retraite, Kaepernick, 34 ans, n'a plus lancé un seul ballon sur les terrains depuis la fin de son contrat avec San Francisco, qu'il avait conduit au Super Bowl en 2013, finalement perdu. 

Au cours de sa dernière saison, à l'automne 2016, il s'était plusieurs fois agenouillé pendant l'hymne national pour protester contre l'injustice raciale. D'autres sportifs américains ont suivi ce mouvement tout au long de l'année suivante, provoquant l'ire de Donald Trump, insultes en prime. Le meurtre de George Floyd en mai 2020 à Minneapolis, avait ravivé la colère de millions de manifestants et le mouvement "Black Lives Matter", dans tout le pays. L'agenouillement de Kaepernick avait alors été réhabilité.

"Qu'on me laisse revenir" 

Selon lui, s'il y avait une réticence des clubs à l'engager en raison de ses protestations, cela ne devrait plus être le cas dans la NFL d'aujourd'hui. "Il y a des Fin au racisme peints dans les zones d'en-but, des Black Lives Matter écrits sur les casques. Tout ce que j'ai dit devrait être en accord avec ce que la ligue défend", a-t-il argué. "On parle d'un business de 16 milliards de dollars. Quand j'ai posé un genou à terre pour la première fois, mon maillot est devenu numéro 1 des ventes. Quand j'ai passé l'accord avec Nike, leur valeur a augmenté de six milliards de dollars. Six milliards!", a-t-il avancé.

"On pourra me juger sur pièce. Si je ne suis pas assez bon, on me vire"

"Donc si on parle de l'aspect commercial, cela montre que c'est rentable. Si on parle de l'aspect sportif, qu'on me laisse revenir. La NFL est censée fonctionner à la méritocratie. On pourra me juger sur pièce. Si je ne suis pas assez bon, on me vire", a-t-il ajouté. Kaepernick a récemment effectué une séance de lancers et d'autres exercices devant plusieurs recruteurs. En presque quatre ans, il n'a reçu qu'une proposition émanant des Seattle Seahawks en 2017. "Aucune autre équipe ne m'a fait venir pour un entraînement. A l'issue de cette réunion, l'entraîneur Pete Carroll a dit: Hé mais nous avons là un titulaire. Puis les choses ont évolué. Or je note qu'ils n'ont pas de titulaire en ce moment", a-t-il conclu.


>