NFL : Green Bay sur le gong


Une fin de match renversante au scénario improbable. C'est ce que nous avaient réservé les Packers sur les terres des 49ers ce dimanche soir. Pour conclure cette 3eme journée de NFL, San Francisco, qui restait sur deux victoires, accueillait Green Bay, qui venait de remporter sa première victoire de la saison. Ce sont d'ailleurs les visiteurs qui avaient parfaitement entamé le début de rencontre en inscrivant un field goal dans le premier quart-temps ainsi que le premier touchdown de la rencontre grâce au receveur préféré des Packers le Californien Davante Adams, auteur là de son premier touchdown de la saison. Dans le second quart-temps, les visiteurs ont continué d'avoir l'ascendant, notamment grâce à une interception de Jaire Alexander, puis un second touchdown, cette fois-ci à la course, signé Aaron Jones, qui marquait là son cinquième touchdown de la saison (0-17). Le quarterback des Niners Jimmy Garopolo (25/40, 257 yards, 2 TDs, 1 int), jusqu'alors débordé et sans solution mais aussi constamment sous pression (4 sacks), allait alors réveiller son équipe juste avant la pause en les menant à un yard de la end zone. Pourtant, c'est bien son remplaçant rookie Trey Lance qui, lors de la troisième tentative, a inscrit le premier touchdown en faveur des locaux. On jouait alors la fin de la première mi-temps (7-17).

 


 

 

San Francisco y a cru jusqu'au bout


Au retour des vestiaires, les 49ers ont continué sur leur lancée en inscrivant un deuxième touchdown par l’intermédiaire de Brandon Aiyuk (14-17). Pas démoralisés, les Packers ont repris la main en inscrivant un nouveau touchdown à l'entrée du quatrième quart-temps avec Marquez Valdes-Scantling à la réception (14-24). San Francisco prend des coups mais les rend bien également. La preuve, avec dans la foulée un nouveau touchdown, marqué par son coureur Trey Sermon (21-24). En face, l'équipe de Matt LaFleur allait riposter néanmoins, en inscrivant un field goal capital et reprendre ainsi une avance décisive (21-27). Mais les Rouge et Or vont pousser les Packers dans leurs derniers retranchements. Il restait 2'39” à jouer quand Garoppolo a trouvé George Kittle pour 39 yards. A seulement seulement 37 secondes de la fin, Juszczyk a, quant à lui, réceptionné le ballon du touchdown et fait passer les Niners devant pour la première fois de la partie (28-27). Le MVP en titre s'est alors dressé sur la route des locaux. Impitoyable alors qu'il ne restait plus que 37 secondes à jouer, Aaron Rodgers (23/33, 261 yards, 2 TDs) s'est montré impitoyable. Le quarterback a trouvé Davante Adams pour 25 yards, puis 17 yards sur le lancer suivant, à 11 secondes de la fin. Une opportunité pour le kicker des Packers Mason Crosby, qui n'a pas manqué l'occasion de réussir ce dernier field goal de la soirée, à 51 yards et donner ainsi la victoire à son équipe (30-28).

 


>