Zion Williamson fait enfin les efforts en défense

USA Today Sports

Formidable joueur dès qu'il s'agit d'attaquer le cercle et de marquer des points, véritable monstre athlétique, Zion Williamson n'est en revanche pas un grand défenseur. Depuis son arrivée en NBA, en 2019, il n'a jamais montré une appétence particulière pour faire les efforts de ce côté du terrain. Cette saison encore, ce fut visible, et après une défaite contre les Blazers, début novembre, il fut notamment très critiqué.

Ce soir-là, il fut constamment débordé en un-contre-un et son implication était plus que douteuse. CJ McCollum l'avait alors encouragé à montrer un autre visage, et il a suivi les conseils de son coéquipier. Depuis quatre matches, l'ancien de Duke tourne à 2 interceptions et 1.8 contre de moyenne et les Pelicans, malgré l'absence de Brandon Ingram, ont remporté les quatre rencontres.

« Cela nous donne de l’énergie, cela nous permet de courir, de jouer en transition », constate McCollum. « Quand il monte d’un cran en défense, on devient une bien meilleure équipe. C’est ce que font les grands joueurs. Il montre qu’il est complet, il domine avec sa puissance et pas seulement en marquant. »

Le All-Star des Pelicans a aussi réalisé quelques séquences intéressantes en un-contre-un, en gagnant des duels face à de forts attaquants, Shai Gilgeous-Alexander et Pascal Siakam. La preuve donc qu'il est capable d'apporter en défense, surtout avec ses énormes qualités physiques.

« Je lui ai dit qu’il faisait des efforts supplémentaires en défense », explique toujours l’ancien arrière de Portland. « Il m’a dit qu’il avait remarqué qu’il devait s’améliorer dans ce domaine, que ce qu’il réalisait en attaque, il ne le faisait pas en défense. Il ne bougeait pas assez, ne tentait pas de contrer des tirs, de sauver des ballons. Désormais, il est bien plus impliqué. »


>