Utah : Gobert ne devrait manquer qu'un match


Les fans du Jazz peuvent souffler : Rudy Gobert, blessé dimanche face à Golden State, ne souffre de rien de grave. Il pourrait même faire son retour dès le deuxième match de la semaine face à Phoenix. Alors que leur superstar Donovan Mitchell a manqué les trois derniers matchs en raison d’une commotion cérébrale, c’est l’autre superstar de la franchise de Salt Lake City, Rudy Gobert, qui faisait trembler les supporters de la franchise de Salt Lake City. Le pivot français s’était blessé à un mollet lors du quatrième quart-temps du match perdu 94-92 à Golden State dimanche et avait quitté le parquet à 2’30 de la fin, après avoir marqué 12 points et pris 18 rebonds. Après la rencontre, le triple meilleur défenseur de l’année avait confié qu'il n'avait pas voulu prendre le moindre risque. « Je l’ai senti tout de suite… J’ai marché, et j’ai ressenti quelque chose dans le mollet. J’ai su qu’il y avait quelque chose. J’ai essayé de jouer avec, mais je pouvais ressentir que je ne bougeais pas comme d’habitude, et je n’ai pas voulu empirer les choses. Je n’ai jamais vraiment eu ça dans le passé, donc je ne sais pas… C’est difficile de dire combien de matchs ou combien de temps cela va prendre pour guérir. Parfois, il faut être intelligent. Si c’est une contracture et que vous empirez les choses, cela peut devenir bien plus grave. »

Gobert pourrait disputer le deuxième match de la semaine contre Phoenix





Très rarement blessé (il a manqué six matchs lors des trois dernières saisons), Rudy Gobert espérait qu’il ne s'agissait que d’une contracture et les examens que "Gobzilla" devait passer dans la journée étaient attendus par tout le staff du Jazz. Surtout que dès que le pivot français est absent, Utah tousse. Cela s'était encore vu au début du mois lorsque le Saint-Quentinois avait manqué cinq matchs après avoir contracté le coronavirus. Utah avait perdu quatre matchs de suite en encaissant beaucoup de points. Heureusement pour le Jazz, les examens ont révélé que Gobert ne souffrait de rien de grave. ESPN a ainsi fait savoir lundi à quelques heures du match des Mormons face aux Suns dans l'Arizona que dans le meilleur des cas, le triple meilleur défenseur de la Ligue, dont les examens ont rassuré tout le monde, lui le premier, pourrait même ne manquer que ce premier match en deux jours face à Devin Booker et ses coéquipiers. Au pire, il manquera également la deuxième rencontre (sur le parquet d'Utah), sachant qu'il pourrait également très bien la disputer. Une très bonne nouvelle pour le pivot français comme pour son équipe, qui ne devrait être privée que brièvement de son intérieur vedette.

Avec A.C

>