Stephen Curry n'a pas fermé la porte à un retour de Kevin Durant

Reuters

Pendant quasiment deux mois, la NBA a vécu au rythme des rumeurs autour d'un transfert de Kevin Durant. Le double champion NBA et MVP 2014 voulait quitter Brooklyn, expliquant qu'il n'avait plus confiance en son coach Steve Nash et son GM Sean Marks pour atteindre les objectifs fixés.

Pendant deux mois, les rumeurs les plus folles ont couru, l'envoyant à Phoenix un jour, à Boston le lendemain, et on a même évoqué un retour aux Warriors ! Champion NBA en titre, Golden State avait-il envie de retrouver son ancien joueur après un divorce compliqué ? Pour Stephen Curry, l'idée était "géniale" !  

« Je n’ai jamais été hésitant à l’idée de jouer avec KD », explique-t-il dans le magazine Rolling Stone. « En sachant qui il est personnellement et au regard de notre passé pendant ces trois années, je pense que KD est un très bon gars. Je pense qu’il est incompris, qu’il s’est passé certaines choses dans sa vie qui l’ont empêché de faire confiance aux gens qui l’entourent, de se sentir en sécurité à tout moment. Toutes ces choses, j’en ai conscience car j’ai joué avec lui et appris à le connaître. Et j’adore ce mec. Donc si vous me disiez : « KD revient, et nous allons jouer avec lui », j’ai eu tellement de plaisir à jouer avec lui pendant ces trois ans que je dirais : « Bien sûr ! ».

Une confiance absolue dans le groupe actuel

Mais Curry sait aussi que l'éventuelle venue de Kevin Durant, qui a finalement décidé de rester à Brooklyn, aurait contraint ses dirigeants à se séparer de plusieurs joueurs majeurs. Etait-il prêt à l'accepter alors que l'équipe vient de gagner le titre ?

"Si vous me dites que je vais jouer avec mes coéquipiers actuels je me dis aussi : « Oh oui ! ». Vous devez aussi comprendre que si on repart avec la même équipe, j’ai une confiance totale dans mon groupe dans l’état actuel sur le fait qu’on puisse à nouveau aller au bout », conclut-il. « Donc, toutes ces choses étaient vraies. Et ça a commencé par le fait que je voulais jouer avec KD au début. Oui, il s’agit de gagner, de s’amuser, de jouer au basket. Et tout ça a fait partie de la réaction du style « Ouais, ce serait génial »."


>