Nurkic de retour... virtuellement

Le 25 mars 2019, lors d’un match de saison régulière entre les Blazers et les Nets, Jusuf Nurkic, parti au rebond offensif, était mal retombé, se fracturant la jambe gauche. Une image particulièrement horrible qui avait choqué le monde de la NBA. Victime d’une double fracture tibia-péroné, l’intérieur bosnien de Portland a dû patienter de longs mois avant de pouvoir reprendre l’entraînement.
 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Can’t imagine the feeling/ energy in @moda_center today but I promise I’ll be ready as soon as we’re back to 🏀 hope everyone is safe. #washyourhands #stayhealthy #staypositive #nurkfever #hadzomoj

 

Une publication partagée par Jusuf Nurkić (@bosnianbeast27) le


 


Et il devait effectuer son grand retour le 15 mars face aux Rockets. Mais la suspension de la saison NBA en raison de l’épidémie de coronavirus l’en a empêché. "Je ne peux pas imaginer l’énergie qu’il y a au Moda Center aujourd’hui, mais je promets d’être prêt quand on pourra rejouer. J’espère que tout le monde est en sécurité", a-t-il réagi sur Instagram dimanche, le jour où il devait de nouveau refouler les parquets. Et sa franchise lui a rendu hommage sur Twitter le même jour, avec une vidéo où on le voit communier avec son public.

Un public qui a pu aussi acclamer l’un de ses chouchous. Ce même 15 mars, déjà, où de nombreux fans des Blazers se sont mis à chanter son nom sur les réseaux sociaux, mais aussi virtuellement, car l’antenne locale de NBC a simulé son retour sur le jeu vidéo NBA 2k20. En le faisant jouer un temps limité, comme cela aurait été le cas après une si longue absence.

On a donc pu entendre des chants en son honneur sur cette simulation ultra réaliste, où la "Bostian Beast" a compilé 15 points, 14 rebonds et 3 contres en 22 minutes de jeu. Une nouvelle occasion de se rendre compte à quel point celui qui tournait à 15.6 points et 10.4 rebonds avant sa blessure manque à son équipe, à trois victoires du dernier qualifié pour les play-offs avant cette pause forcée.