NBA : Whiteside défenseur de l'année, c'est possible ?

Reuters

Hassan Whiteside l'a dit, le 25 février : « Je sens que je suis le meilleur défenseur de NBA. » Le 29 novembre, il sortait aussi un record de franchise à Portland avec dix contres, face aux Bulls (et quinze rebonds - huit points en prime). Tout est malheureusement résumé. Avant, entre et après ces deux dates, l'ancien monstre du Heat n'a opéré que par fulgurances.

Ses deux handicaps, s'il prétend sérieusement à la couronne de DPOY (Defensive Player Of the Year), sont aussi clairs que rédhibitoires : son équipe est - un peu - trop faible et il est - beaucoup - trop inconstant, en dépit d'être le meilleur contreur de la Ligue (3,1 contres de moyenne par match) et le deuxième meilleur rebondeur derrière Ben Simmons (15,2 contre 14,2, et 13,7 pour Giannis Antetokounmpo et Gobert).



Damian Lillard l'avait jugé meilleur contreur et meilleur pivot défensif de l'ensemble du plateau, juste avant un match face au Jazz fin décembre. Rudy Gobert l'envoyait paître, sur le parquet - seize points et quinze rebonds pour l'un, huit points et six rebonds pour l'autre - comme après la rencontre : « Il fallait dire à son coach de le faire jouer à la fin, alors (sourire). » Tout est un souci de potentiel sous-exploité sur la longueur, de manque d'impact défensif global aussi, au-delà des chiffres. Le soir des dix contres de Whiteside, Lillard appelait déjà à la régularité : « C'est cette version de lui dont on a besoin. » Et ce n'était pas le seul.

Carmelo Anthony : « Je n'avais jamais vu un gars à dix contres. On a besoin qu'il joue comme ça. » Rodney Hood : « Il a eu une grande influence sur les trois derniers matchs, c'est ce qu'il nous faut toute la saison. » Trois matchs. Difficile de trouver une meilleure série... Whiteside est sans aucun doute meilleur que Gobert offensivement. Mais on parle donc de défense. En plus du double tenant du titre, Anthony Davis, Giannis Antetokounmpo, Kawhi Leonard ou Ben Simmons sont des prétendants beaucoup plus crédibles que Whiteside, pour qui une citation parmi les trois finalistes serait déjà une bien belle surprise.