NBA : Une reprise à Orlando enchante Charles Barkley, qui se pose tout de même des questions

La NBA se prépare à reprendre. Alors que la saison a été interrompue le 11 mars dernier à la suite du test positif au Covid-19 de Rudy Gobert, le championnat nord-américain de basketball pourrait reprendre à huis clos dans les installations du groupe Walt Disney à Orlando en juillet.

Invité ce lundi de l’émission « The Paul Finebaum Show » sur ESPN, chaîne appartenant elle-aussi au groupe Disney, Charles Barkley a confié son optimisme quant à une conclusion de la saison NBA. « La NBA va prendre une décision la semaine prochaine. Je suis certain à 100% qu’on va jouer, a déclaré l’ancien joueur des Sixers et actuel consultant pour les chaînes du groupe américain Turner. Je sais que mes amis dans la Major League Baseball vont rejouer. Je sais que la NHL va rejouer. En ce qui concerne la NFL et le football universitaire, ils doivent patienter et voir comme ça va se passer pour eux. Ce que je sais, après avoir parlé à mes patrons chez Turner, c’est que nous allons jouer au basketball. Ce sera en Floride et à Las Vegas ou uniquement en Floride. » Mais, alors que l’hypothèse Floride est privilégiée, Charles Barkley se pose beaucoup de questions sur le plan sanitaire.

Barkley : « Impossible de pratiquer la distanciation sociale »


Alors que les autorités sanitaires partout dans le monde mettent en avant l’idée de « distanciation sociale », l’ancien joueur des Rockets assure que cela ne sera pas possible à l’occasion d’un match de basketball. Mais il pose également le souci lié aux employés des hôtels d’Orlando qui vont accueillir pendant plusieurs semaines les joueurs.

« Pour les joueurs qui se battent au rebond et pour avoir la meilleure position, il est impossible de pratiquer la distanciation sociale, tonne la légende du basketball américain. Ils disent qu’ils vont les mettre dans des hôtels pour deux ou trois mois. Est-ce que le personnel de l’hôtel va également y rester pour deux ou trois mois ? Ils vont rentrer chez eux chaque jour. Il y a beaucoup de questions encore sans réponse. » Mais une autre question brûlante posée par Charles Barkley est celle de la gestion des éventuels cas positifs au sein des équipes malgré toutes les précautions prises.

Barkley propose d’exclure les équipes avec des cas positifs


Pour celui qui a également porté les couleurs des Suns durant sa carrière, il est inconcevable qu’une équipe dont un membre est touché par le virus puisse continuer une fois la saison lancée. Selon lui, une équipe dans cette situation devrait immédiatement quitter la compétition. « On ne peut pas arrêter les play-offs. Je pense qu’une équipe devra déclarer forfait pour toute la série si n’importe lequel de ses joueurs, même pas leur meilleur joueur, attrape le virus, tonne Charles Barkley. Vous devrez isoler toute l’équipe et ils vont devoir abandonner un tour de play-offs. Ils seront sortis de la phase finale. » Et même si cela devait toucher un des favoris de cette fin de saison, la mesure devrait être appliquée avec la même sévérité pour tous. « Ce serait dévastateur de voir les Milwaukee Bucks éjectés. Même si c’est à cause d’un joueur présent sur le banc, vous devrez écarter toute l’équipe même ce grand joueur qu’est Giannis Antetokounmpo, explique Charles Barkley. Ils perdraient dès le premier tour des play-offs. » Une prise de position qui pourrait faire parler mais, comme l’a également ajouté le champion olympique 1992 et 1996 : « Tout ce qui arrive actuellement nous est inconnu. Nous devrons apprendre sur le tas. » La NBA compte relancer la saison mais devra finement évaluer la situation et toutes ses conséquences.