NBA : Toronto jouera ses matchs à domicile en... Floride !

La saison prochaine, au même titre que toutes les autres équipes de la Grande Ligue, Toronto délaissera cette fameuse bulle du complexe d'Orlando où la NBA avait trouvé refuge au plus fort de la pandémie de Covid-19. Pour autant, la franchise canadienne ne retrouvera pas son parquet de la Scotiabank Arena, terres des derniers exploits des Raptors et notamment du sacre de juin 2019, le premier de l'histoire des Canadiens. En raison du contexte sanitaire et de la quarantaine imposée à chaque retour au Canada, Kyle Lowry et ses coéquipiers vont ainsi devoir disputer leurs matchs à domicile lors du prochain exercice bien loin du Canada. Vendredi, dans un communiqué, Toronto a ainsi annoncé qu'ils recevraient la saison prochaine ses adversaire en... Floride, dans la ville de Tampa. « La situation sanitaire à laquelle font face les Canadiens, combinée au besoin urgent de déterminer où nous jouerons, implique que nous commencerons la saison 2020-21 à Tampa », a annoncé le propriétaire de la franchise Masai Ujiri vendredi.

Les Raptors évolueront dans la salle du Tampa Bay Lightning





Une délocalisation pas du goût des fans canadiens des Raptors qui durera jusqu'à nouvel ordre, apprend-on dans ce même communiqué, qui assure que les dirigeants ont tout fait pour ne pas avoir à quitter Toronto, mais sans succès. De la même façon, Toronto promet qu'il fera tout pour que les Raptors retrouvent au plus vite leur salle. « Nous continuerons à travailler ensemble et de planifier un retour sécurisé pour jouer à Toronto. » En attendant, les champions 2019 vont devoir prendre au plus vite leurs repères dans leur nouvel antre : l'Amalie Arena, qui accueille habituellement les matchs de l'équipe de... hockey sur glace du Tampa Bay Lightning. Deuxième de la saison régulière à l'Est la saison dernière derrière Milwaukee, les Canadiens avaient ensuite buté sur Boston (4-3) en demi-finales de la Conférence. S'ils arrivent à faire au moins aussi bien cette saison, on pourra parler d'exploit.