NBA : Tacko Fall, un rookie pas comme les autres

Reuters

Il n'a jamais joué plus de cinq minutes dans un match NBA et pourtant, Tacko Fall a été une des sensations de la saison. Déjà au centre de l'attention lors de son cursus universitaire à UCF, le joueur de 2,26m a été au cœur d'une folle attente à son arrivée dans le grand cirque de la NBA. Une entrée dans le monde professionnel qui a eu lieu par la petite porte. Non-drafté, le Sénégalais a utilisé la Summer League pour s'illustrer avec le maillot des Celtics. Des performances convaincantes qui lui ont permis de signer un two-way contrat juste avant le début de la saison NBA. Une nouvelle saluée par les fans. Il a été rapidement adopté par le TD Garden.

La belle histoire était en route d'autant que sa première sortie aux côtés de Kemba Walker ou Jayson Tatum a ressemblé à un rêve. Quatre minutes de bonheur dans une victoire sur les Knicks au Madison Square Garden où Tacko Fall a compilé 4 points et 3 rebonds. De quoi lancer la Tackomania. Même Brad Stevens son entraîneur a été bluffé par les réactions provoquées par les débuts de son pivot. « Je ne sais pas si quelqu’un qui n’a pas été drafté dans le top 2 ou 3 a déjà ressenti ce genre de chose quand il touche le ballon. »

Si l'enthousiasme était de mise, le staff a préféré ménager son rookie. Principalement utilisé chez les Maine Red Claws en G-League, l'intérieur a du prendre son mal en patience. Et les fans de Boston aussi. Mais à force de travail et de cartons dans la ligue de développement (12,9 points, 11,1 rebonds et 2,9 contres par match), Fall a finalement fait son retour dans la franchise du Massachusetts.


Un rendement impressionnant

Dans une formation qui truste les premières places du classement de la Conférence Est, Tacko Fall a joué deux matchs de plus en décembre. Même s'il n'a eu le droit qu'à quelques miettes, le géant a prouvé qu'il a de l'appétit : 100% au tir pour 4,5 points et 2 rebonds en même pas quatre minutes par match. Un rendement incroyable qui lui a permis d'être invaincu après ses trois premières apparitions. Et si en plus d'apporter de l'impact dans la raquette, le joueur de 24 était un porte-bonheur ?

Ses dix minutes de jeu dans la défaite contre San Antonio en février ont prouvé le contraire. Mais cela n'a pas refroidi la folie qui l'entoure. Ni l'incroyable rendement de son faible temps passé sur les parquets. Rapportées à 40 minutes, ses statistiques sont hallucinantes : 31,7 points, 18,3 rebonds. Et oui, Tacko Fall n'est pas qu'une attraction, c'est aussi un excellent basketteur.

Ces chiffres sont d'autant plus prometteurs que c'est un projet sur le long terme qui est lancé par Boston avec son numéro 99. Un projet dont les temps de passage sont intéressants. De quoi donner de l'espoir même s'il faudra peut-être attendre quelques années avant de voir ce joueur talentueux au maximum de son potentiel. Une trajectoire qui rappelle celles de Giannis Antetokounmpo ou Joel Embiid, deux des meilleurs joueurs actuels qui avaient commencé en NBA dans un quasi-anonymat ou à l'infirmerie.