NBA: Simmons se dit "prêt à aller de l'avant" chez les Nets

Reuters

"Il s'agissait juste de m'assurer que mentalement, j'étais prêt à rejouer. C'est quelque chose que j'ai dû gérer", a-t-il dit lors de sa présentation à la presse. "Ce n'était pas à cause des fans (de Philadelphie), des entraîneurs ou des mots qui ont été dits. C'était juste quelque chose de personnel, que je continue à devoir gérer. Et je suis en train d'y arriver et de me remettre à l'endroit pour revenir sur les parquets", a-t-il ajouté.

Le meneur australien ne les a pas encore foulés cette saison. Il avait demandé à quitter Philadelphie en août 2021, ses dirigeants refusant de l'exaucer jusqu'à jeudi dernier, au prix d'un accord conclu avec Brooklyn, qui a envoyé en échange la star James Harden. Simmons n'est pas vraiment entré dans les détails sur les raisons de sa brouille avec les Sixers. "Il y a juste eu beaucoup de choses en interne qui se sont produites au fil du temps. Et c'est juste arrivé à un moment qui n'était pas bon pour moi mentalement. C'est comme ça, mais je vais de l'avant", a-t-il dit lors de sa présentation à la presse. 

Les rapports de Simmons avec l'encadrement de Philly ont pris un tour aigre, l'an dernier après que l'équipe a été éliminée en demi-finale de conférence par les Hawks d'Atlanta. Le joueur avait été critiqué pour son incapacité à prendre ses responsabilités offensivement en fin du septième match décisif. L'entraîneur Doc Rivers s'était alors demandé si Simmons était capable de faire gagner une équipe dans les matches importants.

Se sentant déprécié, l'intéressé n'avait pas immédiatement réintégré le groupe pour la reprise de l'entraînement en septembre. La tension est également montée d'un cran lorsque la star des 76ers, Joel Embiid, l'a accusé de "manquer de respect" à ses coéquipiers. Simmons, trois fois sélectionné pour le All-Star Game, aura besoin d'un peu de temps pour débuter avec les Nets, mais il espère être fin prêt pour le déplacement du 10 mars à Philadelphie.


>